Accidents domestiques chez les enfants : La mise en garde du Pr Idrissa Demba Ba aux parents.


La situation engendrée par l’état d’urgence a eu des conséquences néfastes sur les enfants. Ces derniers 3 mois, ce sont plus d’une trentaine d’enfants qui ont frôlé la mort à cause d’accidents domestiques. Face à cette situation qu’il dit avoir noté, le Pr Idrissa Demba Ba, point focal Covid-19 à l’Hôpital d'Enfants Albert Royer (Fann), a tiré la sonnette d’alarme pour alerter sur la recrudescence des accidents domestiques chez les enfants dûs au semi confinement. 
 
‘’Nous avons de plus en plus de cas d'ingestions accidentelles domestiques (eau de javel, soude, pétrole, médicaments) plus de 34 cas depuis les mois de Mars, Avril et Mai 2020’’, a déclaré le Pr Ba. Pneumo-pédiatre-allergologue en service au Centre hospitalier universitaire de Fann, il a indiqué que ces accidents domestiques ont été engendrés par des ‘’intoxications accidentelles aux produits domestiques. Depuis les mois de mars, avril, mai, nous avons eu plus de 34 cas d’ingestion accidentelle survenue à domicile. Ces injections accidentelles concernent surtout des enfants. La moyenne d’âge est autour de 2 ans et demi. Et le plus jeune enfant avait 9 mois. Les produits en cause sont l’eau de javel sous forme de liquide ou de grain ou de grain dilué’’. 
 
Chef du service de Pneumologie et d'Asthme, il a aussi relevé le caractère dangereux de produits comme ‘’la soude caustique (khémé) et le pétrole qui peuvent entraîner des détresses respiratoires. Mais également des intoxications liées à des médicaments comme les paracétamol qui sont des médicaments très dangereux quand ils sont laissés à la portée des enfants’’. 
 
Dans une déclaration filmée rendue publique, il a indiqué que son service n’a pas enregistré de décès, ce dernier trimestre, lié à ces accidents domestiques. ‘’Au total, nous n’avons pas eu de cas de décès dans ces situations, mais par contre certains enfants qui ont consommé de la soude caustique ou de l’eau de javel sous forme de grain, ont eu des lésions au niveau de l’œsophage. Et vraiment, nous portons, à l’attention de toute la communauté, d’être beaucoup plus vigilant face à ce phénomène qui est très inquiétant. Parce que nous avons eu deux cas de coma et de convulsion liés vraiment à la consommation de ces produits qui sont très dangereux pour les enfants’’. 
 
Pour éviter que cette situation ne s’amplifie, il a lancé un message d’alerte à l’endroit des parents afin que ces phénomènes ne se répètent. ‘’Nous lançons, un vif appel à tous les parents de garder hors de portée des enfants, l’eau de javel ; de ne pas acheter l’eau de javel sous forme de grain ni de produits acides qui peuvent souvent entraîner des lésions très néfastes chez l’enfant ; d’éviter de mettre à portée de ces enfants, les solutions hydro-alcooliques et les médicaments que nous utilisons tous’’. 
 
Un appel que le Pr Idrissa Demba Ba, point focal Covid-19 à l’Hôpital d'Enfants Albert Royer (Fann), a voulu lancer à l’endroit des parents pour, dit-il, ‘’éviter que ces derniers ne soient les victimes de la Covid-19’’.
Samedi 30 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :