Abdoulaye Diaw : « J'ai connu Lamine Diack quand il avait 16 ans... Sa rencontre avec Senghor... Sa nomination comme secrétaire d'État... »


Un homme transversal, d'une dimension exceptionnelle, c'est ainsi que le journaliste sportif Abdoulaye Diaw a décrit l'ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme, Lamine Diack, décédé dans la nuit du jeudi au vendredi. 

Entre lui et le disparu, le doyen Laye Diaw dira que tout a commencé très tôt à Saint-Louis. "J'ai connu Lamine Diack quand il avait 16 ans. Il était venu à Saint-Louis, on s'est rencontré au sein de ma famille parce qu'il était venu voir mon père... À cette époque, mon père était dirigeant sportif à Saint-Louis (avec l'équipe de football, la Saint-Louisienne devenue la Linguère...) D'autre part, il fréquentait aussi le frère de mon père à Dakar, avec l'équipe du Foyer France Sénégal (actuel Jaraaf).

Au cours de cet hommage, il racontera sa fameuse rencontre avec Diack. "J'ai continué à le suivre jusqu'à ce qu'il perce dans le football, où il a très tôt eu une grande renommée... Le jour où Senghor a rencontré Lamine Diack, il était ébloui par la popularité de Diack... C'est par la suite que Senghor l'a nommé secrétaire d'État à la jeunesse et au sport. Aujourd'hui il aurait eu un rang et une fonction de ministre. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle beaucoup de gens disent de Lamine Diack qu'il a été ancien ministre des sports..."

Le doyen de la presse sportive sénégalaise reviendra sur d'autres faits et anecdotes qui ont marqué le parcours de Lamine Diack. "Il a reçu de hautes distinctions un peu partout dans le monde", conclura t-il.  
Vendredi 3 Décembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :