3ème mandat : « si demain les candidatures s'expriment et que le choix se portait sur Macky Sall, les autres seront soumis... Personne ne peut nous imposer quoi que ce soit! » (Abdou Fall, ministre d'État).


La Convergence des femmes pour l'émergence du Sénégal (COFEM) sous la houlette de sa présidente et des réseaux membres, ont reçu mardi après-midi midi au Cdeps de Mbour, le ministre d'État Abdou Fall, Président du mouvement Alternatives Citoyennes Andu Nawlé. Cette rencontre a été une occasion de consolider les relations de partenariat entre le COFEM et les structures affiliées de Andu Nawlé, Entreprenariat Féminin pour l'Émergence ((EFE) et la société coopérative d'énergies citoyennes du Sénégal.
La réunion a été aussi une occasion pour le ministre d'État Abdou Fall, d'aborder les questions d'actualité politique du Sénégal.
« Ceux qui l'ont soutenu en 2012 ont leur opinion à exprimer. Les autres ont la liberté de choisir leurs candidats, mais Macky Sall, nous disent-ils, n'a pas le droit de candidater. Ça devient de l'enfantillage. Nous sommes intraitables sur les questions de liberté. Et si demain les candidatures s'expriment et que le choix se porte sur Macky Sall pour porter les couleurs du parti, les autres seront soumis. Et là on glisse du terrain politique vers le terrain du droit. C'est le conseil constitutionnel qui sera disposé à parler, mais personne d'autre. Et en définitive, c'est le peuple souverain qui décidera. On est en démocratie, on est dans un État de droit où les citoyens se respectent, même s'ils ont des divergences. Sinon on est dans l'infantilisme et ceux qui le souhaitent, peuvent l'assumer. On ne peut pas nous imposer des facteurs infantiles sur des questions aussi essentielles que le choix de la personne appelée à présider aux destinées de notre nation dans un contexte sous régional, mondial aussi complexe. Nous refusons d'entrer dans le débat du droit du président Macky Sall d'être candidat. C'est une liberté fondamentale que notre génération a portée durant plusieurs années pour la faire triompher », a martelé le ministre d'État Abdou Fall...
Mercredi 5 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :