20ème édition du Gamou de El Hadj Amidou Diallo à Nguekhokh : La citoyenneté, le culte de la paix, l’indiscipline et le retour aux enseignements du prophète Mohamed (Psl) au menu


Comme chaque année à Nguekhokh, la naissance du prophète est célébrée dans la ferveur. Cet amoureux du prophète, disciple d’El Hadj Malick Sy et ancien haut gradé de la police nationale, a voulu offrir aux populations de Nguekhokh qui ne se rendent pas dans les cités religieuses, un espace pour célébrer le Maouloud, vivre pleinement cette journée exceptionnelle et récolter tous les bienfaits promis pour ceux qui vivifient l’amour du meilleur des hommes. Comme à l'accoutumée, le Gamou a regroupé des fidèles venus de tout le Sénégal. Occasion saisie par les nombreux érudits présents de revenir sur des sujets de l'heure.
Tour à tour ces oulémas ont dénoncé vivement les nombreuses pratiques actuelles qu'ils jugent non conformes avec les recommandations de l'Islam avant de souligner que le seul remède face à cela serait le retour aux préceptes de l'Islam. Parmi les points qui ont retenu l'attention de l'assistance, il y a eu le comportement que devrait avoir tout musulman, particulièrement les jeunes qui affichent une indiscipline notoire qui commence à atteindre des proportions inquiétantes. Face à cela, le conférencier exhorte ces derniers à retourner aux préceptes de l'Islam qui encourage la citoyenneté...gage d'un développement durable...Ce dernier ira même jusqu'à interpeller les mères de famille auxquelles il conseille de respecter les maris comme l'indique l'Islam, avant d'attirer l'attention des hommes au respect qu'ils doivent aux femmes au vu de la place de ces dernières dans l'Islam.
L'autre aspect abordé par le conférencier reste le culte de la paix car sans la paix point de développement. Cette paix sera toujours menacée s'il y a manqué de tolérance ou de discipline.
Selon ces hommes de Dieu, le manque de citoyenneté, de tolérance, de discipline reste des comportements très graves aux yeux de l'Islam et sévèrement puni par l'Islam.
À cet effet, non seulement le retour aux enseignements de l'Islam est primordial, mais les autorités devraient aussi réfléchir sur ces questions et les combattre fermement, parce que ces comportements sont en train de gagner du terrain et de ternir l'Islam.
Le retour aux valeurs est impératif. L'indiscipline constatée dans toutes les sphères de la société mériterait une rétrospection de tout un chacun. Et cela ne sera réussi que si les enseignements du prophète sont de mise ", a martelé El Hadj Amidou Diallo...
 
Dimanche 9 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :