Transport de marchandises dangereuses : 943 agents industriels formés dans la gestion.


Dans le cadre d’une gestion plus sécurisée du transport de marchandises dangereuses telles  les produits chimiques, des experts nationaux et internationaux se sont réunis à Dakar pour réfléchir sur le cadre réglementaire et le transfert de marchandises dangereuses. 

Une rencontre qui s’inscrit dans le souci de mieux préserver la santé des populations, mais également la protection et la sauvegarde de l’environnement.
Inscrit sous le thème, « Transport plus sûr des marchandises dangereuses par route et par voie ferrée dans la région de la façade atlantique africaine », l’atelier qui s’est clôturé, ce 8 décembre, vise à concevoir des textes juridiques tendant à encadrer le transport de produits toxiques nuisibles à la santé humaine.

L’Initiative est de l’Union Européenne des centres d’excellence pour la réduction des risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques qui a financé le projet. 943 personnes du monde industriel du transport ont été formés pour la maîtrise en terme d’adaptation de la réglementation depuis le lancement du projet qui regroupe 10 pays du pole de la façade atlantique africaine.

Le ministère de l’environnement et du développement durable qui a été représenté à cette rencontre d’échanges, a axé sa communication sur le renforcement de la sensibilisation et la formation des points focaux nationaux.
Mercredi 8 Décembre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :