Traduit en justice par un ex-employé : Mamadou Ibra Kane, président du CDEPS peut compter sur ses administrés pour sa défense.


Traduit en justice par un ex-employé : Mamadou Ibra Kane, président du CDEPS peut compter sur ses administrés pour sa défense.
Le conseil des diffuseurs et des éditeurs de la presse du Sénégal (CDEPS) rejette en bloc la démission de son président Mamadou Ibra Kane. Les patrons de presse ne comptent pas abandonner leur collègue.

C’est ainsi qu’à l'issue de son assemblée générale extraordinaire tenue dans les locaux de Dmedias, ce jeudi 24 mars 2022, le CEDEPS va commettre un pool d’avocats pour assurer sa défense devant les tribunaux sénégalais. 

Cependant, le patronat de la presse est plus que déterminé à accompagner son président qui a maille avec la justice avec un de ses anciens employés pour injure. Son objectif, c’est de faire annuler cette condamnation actée sur la base d’un enregistrement frauduleux d’un ex-employé...


Jeudi 24 Mars 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :