Thiès-Est / Décharge de déchets aux portes des établissements scolaires à la Cité Lamy : les parents d'élèves tirent la sonnette d'alarme


Pour alerter les autorités locales et étatiques, un habitant du quartier Cité Lamy a tenu à monter au créneau pour pointer les tas d'immondices qui jonchent les murs des écoles. "Des décharges de déchets aux portes des établissements scolaires chaque jour, les écoliers découvrent, en arrivant et en quittant l’école, des déchets en tous genres amoncelés, dégageant une odeur nauséabonde. Cette situation est devenue préoccupante pour les parents, les voisins et les élèves eux-mêmes. Ces ordures non seulement posent un réel problème environnemental, mais aussi et surtout sanitaire. Les tas d'immondices non ramassées peuvent entraîner la prolifération des maladies diarrhéiques, des mouches et des moustiques", a déploré Mamadou Sall.
 
Poursuivant, M. Sall de marteler : "Le problème est flagrant et personne n'a jusqu'à présent pris de mesures concrètes allant dans le sens de sa résolution. Par exemple, les mômes du groupe scolaire PDEF M. Kane composé de préscolaire et de l'élémentaire situé sur la route menant vers chez l'Imam Khalifa Kébé à la Cité Lamy relevant de la commune de Thiès-Est, sont confrontés quotidiennement à ce spectacle de montagnes d’ordures qui s’accumulent devant leurs établissements, créant non seulement une nuisance visuelle, mais aussi une menace pour leur hygiène. Il est consternant de constater que des écoliers, en quittant les bancs de l’école, vont même jusqu’à collecter des déchets en plastique pour les vendre à des recycleurs."
 
 
"Certains enfants choisissent de fouiller dans ce dépotoir d'ordures pour trouver des objets à jouer, tandis que d’autres préfèrent explorer les cartons et autres débris jetés, créant ainsi un terrain de jeu potentiellement dangereux", a-t-il regretté. Avant rappeler que "le terrain nu qui est aux abords de l'établissement scolaire a encouragé les gens à déposer leurs ordures ménagères dans ce lieu sans se soucier des conséquences, mettant ainsi en danger le bien-être des écoliers et nuisant à l’image du quartier Cité Lamy.
Mardi 25 Juin 2024
Moussa Fall



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :