TOUBA - Des conducteurs de la cité se démarquent de leurs pairs par rapport aux permis à points et aux nouvelles cartes grises.


Des chauffeurs de Touba ont décidé de se démarquer des engagements pris par les associations qui les regroupent au niveau départemental et national et qui ont paraphé des accords avec l'État du Sénégal par rapport aux nouvelles innovations relatives à l'avènement du permis à points et aux nouvelles cartes grises.

Dans une rencontre tenue ce samedi à la résidence Khadim Rassoul, ils ont interpellé les autorités au sujet de leur incompréhension des mesures adoptées et accusent certains de leurs leaders de faire dans le clair-obscur. Les manifestants ont ainsi décidé de mettre en place une association dénommée '' Conseil national des conducteurs du Sénégal Jappal ma jaap '' dirigée par Pape Seck.


''Nous n'acceptons plus d'être représentés par les associations classiques. Elles ne cherchent pas à connaître nos préoccupations et ne naviguent que pour leurs intérêts. Charettes, mototaxis Jakarta, automobiles, acceptons de subir la loi en cas de de faute. Ce que nous ne voulons pas c'est le fait que des compromis soient pris alors que nous ne sommes informés de rien '', dira notamment le porte-parole Pape Dieng. 
Dimanche 17 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :