TOUBA - Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma, en compagnie de ONU-Femmes, fait former 1.000 femmes.


Sous la houlette du ministre conseiller Serigne Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé ( qui a bénéficié du soutien de ONU-Femmes), un millier de femmes vivant dans la cité religieuse de Touba bénéficie de formations diverses capables de les extirper du désœuvrement.

Ce dimanche, 500 d’entre elles ont déjà reçu leur sésame au cours d’une cérémonie solennelle à laquelle ont pris part plusieurs dizaines de  groupements. Dans son allocution, le leader politique précisera que l’effort consenti n’a rien de politique et qu’il ne vise qu’à aider les femmes de la cité à s’émanciper économiquement.

« Nous projetons d’organiser une foire lors du prochain magal de Touba pour vous permettre d’écouler vos marchandises, de vous trouver des partenaires pour une meilleure ouverture et de vous accompagner en terme de financements pour faciliter votre émancipation économique. Une « maison de la femme » a déjà été mise à votre disposition pour une meilleure harmonie des actions que vous mènerez. »

Un geste hautement salué par les bénéficiaires qui estiment que l’heure a sonné pour elles de montrer qu’elles savent bien profiter des opportunités qui leur sont offertes. Le prochain grand rendez-vous est pris pour le 23 juillet 2022 et il sera question pour les 1.000 récipiendaires de montrer de quoi elles sont capables.
Dimanche 26 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :