Sénégal – Mali / Les notes du match : « Super Mané » sauve les « Lions », Mbaye Diagne n’y arrive pas, Krépin convaincant, Santy, Loum Ndiaye et Thioub en quête de repères…

Le match amical Sénégal – Mali de ce mardi 26 Mars 2019 n’avait d’amical que le nom, tant la partie fut âprement disputée par les 22 acteurs. Le stade Léopold Sédar Senghor a été le théâtre d’un duel sans merci entre pays « frères ». Le Mali réussissait le « hold up » parfait en ouvrant le score dans le dernier quart d’heure (1-0) avant que l’entrée en jeu de « super Mané » ne change l’issue de la rencontre avec un but égalisateur et une passe décisive pour Konaté (2-1). Voici les notes du match...


Alfred Gomis : Un match tranquille et un but qui gâche tout… (5/10)

 

Titularisé le temps d’un match, le portier de Spal a assuré l’essentiel lors de ce match ou les attaquants Maliens n’ont pas été dangereux. Le désormais numéro 2 dans les buts Sénégalais, n’a pas eu grand-chose à faire, assurant le service minimum dans les cages. Toutefois Alfred voit sa prestation ternie par le but encaissé en fin de partie, abandonné par sa défense. Un « clean sheet » manqué qui gâche tout !

 

Cheikhou Kouyaté : Capitaine courage, de retour aux affaires (5.5 /10)

 

Sur le banc lors de la dernière manche des éliminatoires de la CAN 2019 contre le Madagascar, Kouyaté retrouvait le onze type et son brassard de capitaine. C’est donc en tant que défenseur central et capitaine (en l’absence de Mané) que Kouyaté a réintégré le onze-type face au Mali. De plus en plus utilisé dans ce secteur, il a livré une partie solide. Sa performance reste moyenne, la faute à des relances parfois approximatives, et des interventions hasardeuses par moments.

 

Pape Abdou Cissé : Le vrai binôme de Koulibaly ? (6/10)  

 

À coup sûr, l’une des grandes satisfactions de ce derby Sénégal -Mali, Pape Abdou Cissé reste dans la lignée de ses bonnes performances avec la sélection A. Très sûr et incisif dans toutes ses interventions défensives. Impérial dans les airs, le Pikinois a livré une copie parfaite sur la pelouse de LSS. Aliou Cissé peut compter sur le Pikinois pour défendre la «Tanière». D’ailleurs il ne serait pas surprenant de se retrouver avec un duo Koulibaly – Abdou Cissé à l’avenir…

 

Lamine Gassama : Combatif mais brouillon, a raté tous ses centres… (4/10)

 

La volonté et la combativité ne suffisent pas toujours dans un match de football de haut niveau. Et, Lamine Gassama l’a compris à ses dépens face aux « Aigles » du Mali. Le latéral droit Sénégalais a vécu un match compliqué dans son couloir, incapable de porter le surnombre en attaque. Il a manqué la totalité de ses centres tentés au grand dam des supporters. Jouant la plupart vers l’arrière, en retard sur les dédoublements et appels dans la profondeur. Gassama a sauvé les apparences de par sa combativité sans faille.

 

Pape Djibril Diaw : Mieux vaut le laisser dans l’axe… (4/10)

 

Il n’est décidément pas fait pour évoluer au poste de latéral gauche, Pape Djibril Diaw, défenseur axial de métier aura souffert jusque dans les ultimes minutes du match. Constamment en retard dans ses interventions. Le sociétaire du SCO d’Angers, a été victime de son grand gabarit et de sa lenteur qui ont permis à son vis-à-vis Malien de le malmener tout au long de la rencontre. Le sélectionneur Cissé devrait sérieusement songer à trouver un pur latéral gauche de métier…

 

Alfred Ndiaye : Le colosse de l’entrejeu (6.5/10) 

 

Toujours présent quand on fait appel à lui, Alfred Ndiaye a tiré son épingle du jeu face « aux aigles Maliens. » En sentinelle devant la défense, Alfred ne s’est pas seulement contenté de jouer au récupérateur. En effet, il a tant bien que mal réussit à organiser et orienter le jeu par séquence. Permettant à ses coéquipiers de remonter le bloc et se créer quelques situations offensives. Une bonne prestation réalisée même s’il na disputé qu’une mi-temps…

 

Cheikh Ndoye : Le « déménageur » a fait le job ! (5.5/10)

 

Il fallait répondre au défi physique imposé par les maliens, Cheikh Ndoye était l’homme de la situation. Aux côtés d’Alfred Ndiaye il a abattu un gros travail de sape pour contenir les assauts des milieux adverses. Alliant pressing, duels aériens et tacles rageurs, il a fait le job. L’angevin aurait même pu ouvrir le score dans les toutes premières minutes du jeu, si sa frappe du droit n’avait pas été trop croisé…


Mamadou Loum Ndiaye : En quête de repères… (4/10)


Aligné comme milieu de terrain côté gauche dans un système en 4 – 3 – 3, Mamadou Ndiaye Loum n’a pas brillé pour ses grands débuts avec la sélection A. Un peu perdu dans l’entre jeu où il semblait chercher ses repères, il n’a pas pu montrer son vrai potentiel. Espérons le revoir au sein de la « tanière » sous un nouveau jour.


Sada Thioub : Des débuts difficiles sur la « pelouse » de LSS… (4.5/10)


Habituellement dans la percussion, le nîmois Sada Thioub a vécu un match frustrant sur la pelouse désastreuse du stade LSS. Quasiment inoffensif, Thioub incapable de déborder son vis-à-vis, se contentera de quelques tentatives de centres stériles. Son duo avec Lamine Gassama dans le couloir droit est resté muet. Sada a tout intérêt à se familiariser avec les réalités du football africain pour espérer une place dans le groupe.


Diao Keïta Baldé : En perte de vitesse avec les « Lions » (4.5/10)


Dernièrement perturbé par des blessures à l’Inter, Keïta Baldé a du mal à retrouver son rythme et ses sensations sur le terrain. Auteur d’un match insipide, il s’est contenté de quelques rushes infructueux sur le flanc gauche où il suppléait Sadio Mané. Se contentant de centre-tirs qui ne donneront pas grand-chose. Malgré un gros potentiel, l’intériste peine à se montrer décisif avec les « Lions » Néanmoins il reste une valeur sûre sur qui compter pour la CAN 2019.


Mbaye Diagne : Le buteur à la « Queue de cheval » n’y arrive toujours pas (4.5/10)


L’antre de Léopold Sédar Senghor n’a pas été le terrain idéal pour l’attaquant du Sénégal. Mbaye Diagne en quête de son premier but avec les « Lions » a vécu une soirée cauchemardesque face aux Maliens, son match ne restera pas dans les annales. Esseulé sur le front de l’attaque, il s’est démené pour toucher quelques ballons en décrochant du front de l’attaque pour servir de point de fixation. Rarement servi par ses partenaires, Diagne n’a pratiquement rien eu à se mettre sous la dent. Sa dernière occasion de but lui sera fatale, puisqu’il sortira sur blessure suite à une tentative de tête plongeante qui lui a valu une luxation de l’épaule.


NB : Les remplaçants


Sadio « Mané of the match » (7.5/10) il lui aura fallu cinq minutes pour faire basculer le match qui semblait perdu pour le Sénégal mené (1-0) par les Maliens. Entré en fin de match, « Super Mané » égalisera à la 87e minute de jeu, suite à un slalom fantastique dans la surface des « Aigles. » l’attaquant des « reds » de Liverpool finira son récital sur une passe décisive adressée à Konaté (2-1.)

Ce dernier
(Moussa Konaté 5.5/10) peine à convaincre son monde, en dehors de la surface, le pur renard des surfaces qu’il est, peine à exister dans le jeu. Ce but marqué lui fera le plus grand bien.

Krépin Diatta (6/10)
il a fallu quelques minutes pour entrer dans son match et livrer une belle prestation dans l’entrejeu où il a régalé de par ses passes laser, ses prises de balle renversantes et sa remarquable vision du jeu. 


Santy Ngom (5/10) on l’attendait dans le onze de départ sur ce match amical. Mais c’est à la mi-temps qu’il fera son entrée, utilisé sur le flanc gauche où il avait remplacé Keïta Baldé. Santy a beaucoup repiqué dans l’axe aux côtés de Krépin pour orienter le jeu. Permutant souvent avec Sada Thioub, il a tant bien que mal tenter d’exister dans un système où il cherche ses repères. Un match compliqué pour le super gaucher qui a délivré quelques bonnes passes sur balles arrêtées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 27 Mars 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :