Sénégal – Madagasacar / Les notes du match : Début réussi pour Krépin, Mbaye Niang décisif, Gana et Wagué en patron, Mendy rassurant…

Les lions du Sénégal ont joué hier leur dernier match comptant pour les éliminatoires de la CAN 2019, hier au stade Lat Dior de Thiès face au Madagascar. Ainsi, à l’issue de ces 90 minutes de jeu, les « Lions » auront assuré la victoire (2-0) sur un doublé de Mbaye Niang, terminant ainsi en tête du groupe A avec 16 points suivi des Malgaches qui totalisent 10 points. Par conséquent, les performances des hommes de Cissé ont également été passées à la loupe. Après les grands débuts de Krépin Diatta et Sada Thioub, les retours de Wagué, PAN, Santy. Voici les notes du match…


Edouard Mendy : La garde sûre…  (7/10)
Le gardien Reimois titularisé hier par Aliou Cissé, aura passé une soirée tranquille trop peu sollicité par l’attaque Malgache bien contenue dans l’ensemble. Mendy a quand même sorti l’équipe de deux ou trois situations dangereuses en faisant le bon arrêt au bon moment. Mendy s’est également illustré par sa lecture de jeu, sa capacité d’anticipation, et son aisance dans les premières relances au pied… 
Kalidou Koulibaly : Le boss de la défense (6.5/10) 
Actuellement au meilleur de sa forme, Koulibaly n’a laissé aucune chance aux attaquants Malgaches, n’hésitant pas à aller les chercher très haut pour enrayer les attaques. Sûr de sa technique, le défenseur de Naples a activement participé à la construction du jeu depuis la défense. Toutefois, il a parfois joué facile, conservant trop le ballon dans sa zone ou abusant de longs ballons. 
Salif Sané : Le bon lieutenant… (6/10)
Comme d’habitude impérial dans les airs, Sané aura livré une copie quasi parfaite hier contre le Madagascar. Présent dans les duels, bon dans la relance. Le longiligne défenseur n’a été que quelques rares fois surpris dans son dos par la vivacité des malgaches, victime de sa nonchalance. Toutefois il a su gérer cela avec brio, n’hésitant pas à sortir le bon tacle en dernier recours… 
Moussa Wagué : L’incarnation du latéral moderne… (7.5/10) 
Le pensionnaire du FC Barcelone reste dans sa fulgurante progression et surtout sur la lignée de sa bonne coupe du monde. Wagué a encore séduit hier face au Madagascar, alliant petit jeu dans les espaces, débordements et centres. Son duo avec Iso sur le flanc droit a permis aux « Lions » de se procurer les meilleures occasions de la première mi-temps. À cela s’ajoute un bon comportement défensif de quoi lui attribuer un 7.5/10 ! 
Youssouf Sabaly : Trop timide dans son couloir gauche… (5.5/10) 
On l’a connu plus tranchant dans son couloir gauche. Habituellement d’un grand apport offensif, Sabaly a livré un match assez timide hier à Lat Dior abusant des rétro passes par moment. Rarement dans la percussion, ses quelques centres tentés n’ont pas trouvé preneur. Toutefois, il a bien protégé son couloir… 
 
Idrissa Gana Guèye : Le boss du milieu (8.5/10) 
Le maestro a encore dirigé d'une main de maître son orchestre. Partout à la fois, toutes les balles sont passées par l'ancien pensionnaire de Diambars. Indéboulonnable dans l’entre jeu de l’équipe nationale, Gana Guèye a encore brillé à Lat Dior. Agressif dans son marquage, précis dans ses passes (dont celle servie à Mbaye Niang pour le 2-0), il a même failli marquer un superbe coup-franc en fin de partie. L’homme du match sans hésitation.
Pape Alioune Ndiaye : Un retour rassurant (6/10) 
Aligné aux côtés de Gana, il a livré une première mi-temps mitigée. Plus impliqué dans le pressing et le combat pour la récupération du cuir, que dans la construction et distribution. Sa seconde période fut meilleure avec l’entrée d’Alfred (à la place de Krépin) qui lui a permis de se soulager des tâches défensives et distiller quelques bonnes passes. Un retour rassurant pour la suite des événements…
Krépin Diatta : Une grande première ! (7.5/10) 
Tout un peuple l’entendait pour sa grande première avec la sélection A, Krepin Diatta a brillamment répondu sur la pelouse de Lat Dior. Dans le onze de départ aligné par Cissé, il a fait montre de toute sa classe sur le terrain. Très à l’aise pour un « bleu », il s’est distingué de par la clairvoyance de ses passes entre les lignes déstabilisant les malgaches. Sa conduite de balle impeccable et son aisance technique lui ont permis de placer d’amorcer quelques belles combinaisons avec ses coéquipiers. Krépin marque là un début prometteur, à suivre… 
 
Ismaïla Sarr : La fusée n’a pas pris son envol… (5.5/10) 
Formant un binôme avec Wagué sur le flanc gauche, Ismaïla Sarr n’aura pas été décisif hier. Descendant parfois très bas pour remonter le ballon, il a été pris par la tonicité et l’agressivité des joueurs adverses qui l’ont privé d’espace. Victime de beaucoup de fautes, le rennais n’a pas sorti une grande partie. Ça arrive même au plus grand ! 
Mbaye Niang : Puissance 2 ! (8/10) 
Efficacité, c’est le qualificatif parfait pour évoquer la prestation de l’attaquant sénégalais Mbaye Niang. Dans une forme olympienne, il a été d’une redoutable précision face au Madagascar avec deux buts. Aliou Cissé peut être satisfait de son poulain auteur d’un match de pur buteur, bagarreur et présent sur le front de l’attaque.
Sadio Mané : Un match à oublier pour SM10… (5.5/10)
Capitaine en l’absence de Cheikhou Kouyaté sur le banc, Sadio Mané a livré un match bien en deçà de son talent. Malgré quelques chevauchées dans la surface adverse, Mané ne trouvera pas la faille. Un peu esseulé sur son flanc gauche, il a péché dans le dernier geste. Un match frustrant pour l’attaquant de Liverpool qui voudra se racheter peut-être face au Mali… 
 
NB : Pour les remplaçants Sada thioub (à la place de Ismaïla Sarr) a fait une bonne rentrée sur le coté droit malgré un temps de jeu peu conséquent. Moussa Konaté(à la place de Mbaye Niang) n’a jamais réussi à se mettre dans le bain, jouant constamment à contre temps. Alfred Ndiaye qui a supplée Krépin Diatta est resté dans la continuité, sobre et efficace dans la récupération.
Dimanche 24 Mars 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :