Riposte anti-émeute : la police nationale va être équipée de nouveaux véhicules blindés TAG


Les récentes émeutes urbaines ont-elles persuadé les autorités de la nécessité de rééquiper les forces de l’ordre ? En tout cas plus d’un mois après ces évènements malheureux le ministère de l'intérieur a passé commande, en toute urgence, d'un lot de plusieurs dizaines de véhicules blindés légers (APC) de type BATT (Ballistic Armored Tcatical Transport), auprès du fournisseur américano-émirati The Armored Group (TAG). Selon « Africa Intelligence » quotidien d'informations sur l'actualité des pouvoirs économiques et politiques du continent africain, la première livraison, comportant 10 véhicules, sera effectuée dès la semaine prochaine.  Ces véhicules selon la même source permettront de renforcer les capacités de riposte antiémeute des forces de sécurité, dans l'éventualité de nouveaux débordements. « En 2018, c'est un autre concurrent américano-émirati, International Armored Group (IAG), qui avait fourni à la police sénégalaise plusieurs modèles de blindés Guardian », lit-on sur la même source.
 
Du plus haut niveau de protection par blindage…
Le BATT-X (Ballistic Armored Tactical Transport) selon la fiche technique du véhicule visitée par Dakaractu est destiné aux forces de l'ordre et aux équipes tactiques pour effectuer des missions en milieu rural et urbain.  Il permet pour les équipes une protection contre les balles de calibre 50 B7/NIJ IV+ ou niveaux de blindage B6/NIJ III. Il dispose d’un plancher de protection contre les explosions, d’un pare-feu interne blindé, une protection du toit adaptée aux fusils d’un clip de capot entièrement blindé, des ports pour armes à feu prêts pour l'optique et a une capacité tout-terrain à quatre roues motrices.
 
 
 
Jeudi 22 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :