Real Madrid - PSG : le tirage vu d’Espagne

Comment l'Espagne perçoit le tirage du Real Madrid, opposé au Paris Saint-Germain en huitièmes de finale de la Ligue des Champions ?


Le tirage n’a clairement pas été clément pour le Paris Saint-Germain. Mais c’est aussi le cas dans le sens inverse, même si les Madrilènes avaient théoriquement plus de chances de prendre un gros compte tenu de leur deuxième place lors de la phase de poules. Alors, l’Espagne craint-elle le PSG ? La réponse est simple : oui. « Le Real Madrid, champion en titre, devra se mesurer au géant parisien, qui a basé son projet sur l’obtention du titre en Ligue des Champions dans un futur proche. Le PSG a été l’équipe qui a le plus marqué de buts en poules (25). Elle réunit une série d’éléments qui feront de la rencontre un événement spectaculaire. [...] C’est un duel de colosses dont sortira très renforcé le survivant », peut-on ainsi lire sur le site du quotidien AS.
« Si les Madrilènes espéraient que Xabi Alonso (chargé du tirage, NDLR) leur porte bonheur, maintenant ils pensent sûrement que ce qu’il y avait de mieux chez le Tolosarra étaient ses pieds et non ses mains. La boule du PSG est tombée comme une boule de canon tirée depuis le cœur même de Paris », écrit de son côté Marca. Le quotidien espagnol évoque ce duel en Ligue des Champions lors de la saison 2015/2016 (0-0 et 1-0 pour le Real) et explique que c’est un autre Paris que va affronter le Real Madrid, laissant entendre que les coéquipiers de Thiago Silva sont plus forts actuellement.
Mbappé et Neymar seront surveillés de très près

« Une éliminatoire compliquée pour le Real Madrid. Actuellement, le PSG est à un meilleur niveau que le Real, mais d’ici février beaucoup de choses peuvent se passer. Si d’ici là les Merengues n’ont plus d’options pour lutter pour la Liga, ils se concentreront exclusivement sur la Ligue des Champions et seront très dangereux. Même dans les pires moments de son histoire récente, le Real Madrid a fait preuve d’une compétitivité incroyable. Et la Ligue des Champions est, sans aucun doute, sa compétition. Tout dépendra de ce qui se passe dans le match aller. Si le PSG est capable de marquer et de revenir avec un résultat positif, je pense qu’il pourra passer, mais s’il doit jouer sa vie au Parc des Princes contre un Real qui joue en contre et avec des espaces, il va passer de sales moments », nous confie de son côté notre correspondant en Espagne et rédacteur de fichajes.com Juan Carlos Navarro.
« La main innocente de Xabi Alonso a offert le pire rival possible à son ex-équipe. Neymar, Mbappé et Cavani, probablement l’attaque la plus décisive du monde, mettra une fois de plus à l’épreuve le caractère du champion d’Europe en titre », affirme El Mundo. De son côté, El Pais met aussi en avant la qualité du PSG mais évoque aussi les critiques réalisées à l’encontre d’Unai Emery et les quelques soucis avec Neymar mentionnés dans les presses françaises et brésiliennes. Deux noms reviennent d’ailleurs sans cesse pour le moment : ceux du Brésilien et de Kylian Mbappé, que Florentino Pérez espère voir un jour enfiler la tunique merengue. « Mbappé et Neymar joueront au Bernabéu... mais pas en blanc », s’amuse ainsi Marca. En Catalogne, où on n’a pas été épargné non plus (Barça-Chelsea), Mundo Deportivo met par exemple en avant le fait que le Real Madrid n’a jamais éliminé le PSG en éliminatoire européenne. La célèbre remontada de l’an dernier n’a visiblement pas écorné l’image du PSG de l’autre côté des Pyrénées...
Mardi 12 Décembre 2017



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :