Présidentielle en Guinée : La section de l’UFDG de Kolda se désole de l’attitude d’Alpha Condé, mais reste confiante et solidaire à Cellou Dalein Diallo.


Malgré la distance et le refus d’Alpha Condé à la diaspora guinéenne de certains pays de voter comme le Sénégal, la section guinéenne de l'UFDG de Kolda reste très confiante pour la présidentielle. À ce titre, elle soutient et se solidarise avec son candidat Cellou Dalein Diallo, rapporte Abdourahmane Diallo coordonnateur de la section de l’UFDG de Kolda.

À en croire ce dernier, « nous déplorons les exactions du candidat Alpha Condé de nous avoir empêché de voter. Cette situation nous fait mal à tel point que nous ne pouvons pas l’expliquer. Il a peur car les sondages que nous avons faits sont en faveur de Cellou Dalein Diallo (Ufdg). C’est ce qui explique les raisons de la fermeture des frontières. » 

Dans la foulée, il avance qu’Alpha Condé est en train d’instaurer un vote ethnique en divisant les guinéens. Avec ces termes, il précise « notre parti n’appartient pas aux peulhs mais à tous les guinéens sans distinction d’ethnie. Nous ne sommes pas contre les malinkés, les soussous ou les forestiers, mais nous sommes contre le régime d’Alpha Condé y compris son troisième mandat anticonstitutionnel.» 

Revenant sur la présidentielle, il poursuit « malgré la distance tout notre cœur y est actuellement car nous sommes guinéens. Nous suivons de très peu cette présidentielle. D’ailleurs, nous n’avons pas dormi la veille de ce scrutin en pensant au pays. Et s’il plait au Bon Dieu nous allons remporter la présidentielle. La journée d’aujourd’hui restera mémorable pour nous, puisque nous pensons qu’il y aura un changement.  Notre pays a besoin de routes, d'hôpitaux, d'une éducation solide entre autres. Les chantiers pour la reconstruction sont immenses. Et tout ceci n'a fait que régresser durant les mandats d'Aalpha Condé. La Guinée étouffe nous avons besoin de sang neuf.» 

Pour une transparence de cette élection, il interpelle la communauté internationale comme la CEDEAO, l’UA et l’ONU à veiller à la bonne marche de cette élection. 
Dimanche 18 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :