POUR UN ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR DE QUALITÉ : Rewmi surfe à l’université en mettant à contribution le Saes


POUR UN ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR DE QUALITÉ : Rewmi surfe à l’université en mettant à contribution le Saes
La commission éducation de la formation politique d’Idrissa Seck était, hier, au temple du savoir pour les besoins de leurs consultations citoyennes. apres les deux Grands cadres des syndicats d’enseignants, le Cusems et le Sutsas de Mballo Dia Thiam, les experts de Rewmi de Rewmi ont été reçu par les responsables du Syndicat autonome des enseignants du supérieur ( Saes).
Dans sa volonté de ratisser large pour aboutir à un programme alternatif de gouvernance à la mesure des attentes des Sénégalais, Rewmi poursuit ses consultations citoyennes au plus haut niveau de la société. La commission éducation du parti d’Idrissa Seck a rencontré, hier les responsables du syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES). Une occasion saisie par les experts en éducation d’Idy et les acteurs du monde universitaire, affilés au Saes, pour diagnostiquer la crise chronique de l’offre du supérieur. Très préoccupés par la situation que traversent les étudiants, les responsables du parti d’Idrissa Seck ont exposé à la presse les enjeux de tels échanges dans un pays à la quête d’une emergence . Pour les « Rewmistes », l’approche est sous-tendue par une volonté de partage inclusif.
« rewmi a initié cette rencontre avec des objectifs renfermant différents aspects importants qui concernent les étudiants, les professeurs et les universités. L’objectif, c’est surtout de recevoir les avis d’experts. Ainsi des propositions dans le cadre de l’enseignement supérieur, des orientations et des idées ont été évoquées, juste pour que le Sénégal aie un enseignement de qualité. Et cette rencontre reste un moment de partage essentiel dans le cadre des recherches de solutions pour l’avenir de l’école supérieure », a expliqué Ibrahima Ndiaye. Ce dernier, membre du groupe éducation de Rewmi, a exposé leur souhait de hisser l’Université Sénégalaise parmis les références en matière d’enseignement supérieur. Les camarades d’Idrissa Seck prônent une mise en place des campus pédagogiques pour révolutionner l’offre universitaire de procurer un bien être aux étudiants lors de leur cursus.
Revenant sur la finalité de telles consultations, les membres de ladite commission misent sur l’amélioration des conditions de l’étudiant et de l’enseignant. « ce qui est important, c’est de faire e l’éducation une priorité car, c’est l’essentiel des préoccupations des universitaires. Je le dis encore, l’enseignement de qualité s’impose et nous, à Rewmi, nous optons pour ça. Parce que l’université doit avoir un enseignement de référence à offrir.
Et dans notre projet de société, la mise en place d’un campus pédagogique compte de toutes les priorités retenues après les consultations effectuées dans le secteur de l’enseignement. Ce qui nécessite, selon les initiateurs de ces consultations citoyennes, l’implication de toutes les couches socioprofessionnelles de la population Sénégalaise. « il faut mettre en œuvre ces consultations à travers un consensus qui va démocratiser l’école Sénégalaise », estime le porte-parole du jour, Ibrahima Ndiaye, par ailleurs membre du directoire de Rewmi.

Source Grand place
Jeudi 17 Septembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :