Ngor : En pleine nuit, A. Sow s'introduit dans une maison et se bat avec le fils de la propriétaire qui l'avait surpris dans la cuisine.


Abou Sow domicilié à la Patte D'Oie et Talla Diagne né en 1986 ont comparu ce lundi 28 mars 2022 devant le tribunal des flagrants délits de Dakar. Ils sont tous deux poursuivis pour vol en réunion avec escalade commis la nuit. Le premier a été condamné à 2 ans dont 6 mois d'emprisonnement ferme et le second a été relaxé.
Les faits remontent à la nuit du 8 mars 2022. En effet, les gendarmes de la Foire ont été avisés d'une tentative de vol dans la maison de Tabara Seck. Arrêté et interrogé, le mis en cause Abou Sow avait balancé le nom de Talla Diagne son co-prévenu. Ce qui avait occasionné l'arrestation de ce dernier.
Interrogée sur sa relation des faits, la partie civile accompagnée de sa fille, a déclaré avoir entendu du bruit du haut de son étage. « Ce jour-là, j'étais au troisième étage de mon immeuble. Au milieu de la nuit, mon fils s'est réveillé pour aller boire dans la cuisine. En retournant dans sa chambre, il a vu le prévenu qui avait en sa possession un objet qu'il cachait. Sur ces entrefaites, mon fils l'a appréhendé et il a essayé de se débattre, mais il n'a pas réussi à s'échapper. J'ai entendu le bruit de la bagarre et c'est ainsi que j'ai pris mon téléphone pour appeler la gendarmerie. Lorsqu'on lui a demandé le motif de sa présence dans la chambre, il a soutenu qu'il n'avait pas un endroit où dormir », narre-t-elle.
Des déclarations niées par le mis en cause qui a donné sa version des faits. Il fait savoir qu'il était dans une boîte de nuit dénommée « chez Willy ». Après avoir quitté cet endroit, il a croisé le fils de la dame qui l'a empoigné l'accusant d'être un voleur. D'ailleurs, il l'a fait monter jusqu'au 4e étage et il l'a ligoté avec ses amis. « Ils m'ont causé du tort. Je n'ai rien volé chez eux. D'ailleurs, je ne suis même pas entré dans l'immeuble », se défend-il.
Le juge lui rappelle qu'à la police, il avait déclaré que c'est Talla Diagne qui lui a demandé d'aller voler dans cette maison. Mais il rejette d'avoir tenu de tels propos. « C'est la plaignante qui a dit cela, car elle avait saisi mon portable au moment de mon interpellation », rétorque Abou Sow.
À son tour, son co-inculpé le chauffeur de taxi, Talla Diagne, dira avoir appelé le prévenu le jour des faits pour aller le chercher comme d'habitude. « C'est un client, je le prends souvent pour l'amener aux Almadies le plus souvent « Chez Willy », se défend-il.
Prenant la parole, le parquet a demandé la disqualification des faits en tentative de vol commis la nuit avec escalade. À cet effet, il requiert 2 ans dont 6 mois ferme contre Abou Sow et la relaxe contre Talla Diagne.
Assurant la défense du chauffeur de taxi, Me Abdou Mbengue sollicite que son client soit renvoyé des fins de la poursuite sans peine, ni dépens. Pour asseoir sa défense, il a souligné que le jour des faits, le sieur Talla Diagne était loin. « Le prévenu n'a jamais mis les pieds dans cette maison et la partie civile l'a confirmé », a plaidé Me Mbengue.
Au final, après disqualification des faits, Abdou Sow a été déclaré coupable et condamné à 2 ans dont 6 mois ferme. Quant à Talla Diagne, il a bénéficié d'une relaxe.
Mardi 29 Mars 2022
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :