Massacre de Bofa : La Raddho appelle les populations à coopérer avec les forces de défense et demande à l’Etat d'élargir les négociations


Massacre de Bofa : La Raddho appelle les populations à coopérer avec les forces de défense et demande à l’Etat d'élargir les négociations
La rencontre africaine pour la défense des Droits de l’Homme (Raddho) dans une note parvenue à notre rédaction, a condamné le meurtre des 14 individus dans la forêt de Bofa Bayotte. Un acte que la Raddho traite d’acte «lâche et d’une cruauté qui heurte la conscience » et qui, ajoute la même source, « vise à saper le processus de paix et d’accalmie notée depuis ces dernières années dans le dossier casamançais ».
La Raddho a ainsi demandé à l’État de prendre toutes les dispositions « pour traquer, arrêter et traduire les auteurs de tels actes et leurs complices devant les Tribunaux afin de décourager tous ceux qui seraient tentés par la commission de tels actes »
Pour finir, l’organisme de protection des droits de l’homme a lancé un appel aux populations et aux organisation disposant d’informations pouvant aider à faire éclater la vérité, à coopérer avec les forces de défense, mais aussi invite les autorités à élargir les négociations avec toutes les parties afin de régler cette crise qui sévit au sud.
Vendredi 12 Janvier 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018