Marche de l'opposition : Dakar ville sous haute surveillance policière


L' État a sorti la grosse artillerie pour faire face à la marche de l'opposition pourtant interdite par le préfet. De  gros moyens sont déployés au niveau du centre ville. De Sandaga au ministère de l'intérieur en passant par la Place de l'Indépendance, le boulevard de la République, la circulation est filtrée. Des policiers armés jusqu'aux dents font le guet pour mater le moindre mouvement. Une sécurité aussi renforcée aux alentours de l'Assemblée nationale. Pour le moment, les marcheurs sont en train de se rassembler au rond point Sandaga pour adopter une stratégie. Aux dernières nouvelles ils compte marcher dans le calme pour aller déposer leur mémorandum. La question est de savoir si les forces de l'ordre les laisseront faire 
Vendredi 9 Mars 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018