Marché de gré à gré portant sur 71 milliards au ministère de la santé : La Cour suprême tranche ce jeudi


Le ministère de la Santé avait octroyé un marché financé par la banque allemande KFW pour les travaux de relèvement des plateaux techniques des services d'imagerie médicale des hôpitaux, de construction et équipement de l'hôpital de Bakel, du Centre de diagnostic et d'imagerie (Cdim) au centre hospitalier régional de Fatick et la fourniture de matériel roulant (ambulances médica-lisées...). 

Des sociétés comme Afsi SA, Carrefour Médical, Technologies services, etc... avaient estimé qu'un tel marché qui porte sur une manne financière de 71 milliards de nos francs ne devait pas être confié à la seule société ACD. Elles ont soupçonné des irrégularités dans l'octroi du marché.

 

Les procédures d’octroi du marché avaient suscité des suspicions chez plusieurs entreprises fournisseurs qui espéraient gagner un tel marché juteux. Soupçonnant ainsi des irrégularités dans cette affaire, plusieurs sociétés spécialisées dans la vente de matériel médical avaient fait une requête aux fins d'annulation déposée au niveau de la Chambre administrative de la haute juridiction. 

Selon Les Échos, dans sa parution du jour, la cour suprême va statuer ce jeudi 13 juin. 

 

Pour rappel, un recours avait été déposé et certaines sociétés se sont désistées. Ces dernières avaient saisi par lettre le Premier président de la Cour suprême pour qu'il leur donne acte de leur désistement.

Mercredi 12 Juin 2024
Cheikh Sadibou Fall



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :