Marche : Les 241 étudiants admis au concours de l'EOGN sur la route de Fatick


Marche : Les 241 étudiants admis au concours de l'EOGN sur la route de Fatick
Après plusieurs sorties médiatiques pour se faire entendre par l'État en vain, les 241 étudiants admis au concours de la Gendarmerie ont initié une longue marche qui va durer des jours. Ils ont pris départ ce lundi à la mosquée Massalikoul Jinaan de Colobane rejoindre l'école des sous-officiers de la gendarmerie nationale à Fatick.
L'objectif de cette marche c'est de susciter enfin la réaction des autorités étatiques qui sont à l'origine d'une telle situation après avoir diminué le quota, souligne un des marcheurs au bout du fil.
Revenant en détails sur les différentes étapes de la situation, il déballe. « Nous avons réussi à toutes les épreuves auxquelles ils nous ont soumis. Et sur le quota civil, nous étions 400 à être retenus et 100 personnes sur la liste d'attente. Et c'est 381 éléments qui ont réussi au test psychiatrique. Ils nous ont demandé d'arrêter toute activité possible et de se remettre aux entraînements légers. On a tout laissé, les pré-inscriptions, les concours de la police, de l'enseignement », fait-il savoir.
Leur déception a été grande lorsqu'un jour, « la gendarmerie a sorti une liste de 140 éléments qu'ils disent retenir pour la formation à l'école des sous-officiers de la gendarmerie nationale. Nous avons demandé une audience au ministre des Forces Armées, mais rien. Le jour de l'intégration des 140 éléments nous avons fait une sortie médiatique, ils nous ont ignoré. C'est récemment que nous avons appris que c'est l'État qui a donné ces 140 éléments, une manière de diminuer le quota à cause de la pandémie », regrette notre interlocuteur qui, aux dernières nouvelles vers 22 heures, était à hauteur de Diamniadio avec ses autres camarades marcheurs...
Mardi 27 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :