Mame Mbaye Niang : «Sonko et Issa Sall ne savent rien de l’État, Madické est guidé par la colère, les Sénégalais ne font pas confiance à Idrissa Seck…»

Que Macky Sall se réjouisse. Pendant qu’il fait le tour des régions, son plus grand fedayin occupe la capitale. Hier encore, Mame Mbaye Niang a fait une très forte mobilisation au rond-point de Ngor. Accompagné des conseillers municipaux qui étaient dans la coalition Taxawu Dakar, le ministre du Tourisme a assuré que son mentor Macky Sall sera élu avec un large score dès le premier tour. Avant de s’en prendre aux candidats de l’opposition.


Un monde fou a répondu hier à l’appel du mouvement Sénégal 2035. Macky Sall peut d’ores et déjà dormir tranquille car Mame Mbaye Niang a fait une démonstration de force lors de son meeting d’hier au rond-point de Ngor. «Je ne parlerai pas de bilan. Cette forte mobilisation devant les conseillers municipaux qui nous ont rejoints font que nous gagnerons Dakar», soutient Mame Mbaye Niang.
Devant un public tout acquis à sa cause, le ministre du Tourisme demande à ceux qui disent que le président Macky Sall va encore perdre Dakar, «de revoir leur copie parce que les lieutenants qui avaient battu Macky Sall sont avec nous aujourd’hui. Médina, Patte d’oie, Grand-Yoff, Hlm Grand-Médine... sont avec nous». Très optimiste quant à la victoire prochaine de Macky Sall, le soir du 24 février, Mame Mbaye Niang raille les autres candidats. «Sur les 5 candidats, deux d’entre eux (Ousmane Sonko et Issa Sall) ne connaissent rien de l’État. Rien de rien ! ils n’ont pas d’expérience pour diriger ce pays et n’ont pas de programme. La preuve, ils sont toujours en train de réfléchir sur des programmes», dit-il.  
Parlant particulièrement de Ousmane Sonko, Mame Mbaye Niang attaque et cogne. «Voilà quelqu’un qui ne sait pas que la gendarmerie ne dépend pas du ministre de l’Intérieur, voilà quelqu’un qui ne sait pas que le procureur ne peut intervenir entre deux privés tant que l’un deux ne l’a pas saisi, voilà quelqu’un qui ne sait pas que l’Assemblée nationale ne peut pas convoquer le président de la République… Si cet homme vous dit qu’il peut diriger ce pays, il raconte des balivernes», dit-il. Et de poursuivre : «Sonko ne sait même pas que le Directeur des Domaines ne peut détenir de l’argent…ce gars fait du tâtonnement. L’État, ce n’est pas une institution avec laquelle on joue».  
Continuant de faire le procès des autres candidats, il signale que si Madické Niang s’est présenté, c’est parce que ce dernier est en colère et «il s’est dit qu’il va être candidat». S’agissant de Idrissa Seck, Mame Mbaye Niang reconnait certes qu’il a de l’expérience, parce qu’il a été dans l’État un bon moment, mais, dit-il, «il a fait des choses qui font que vous ne lui faites pas confiance. Le peuple ne peut lui faire confiance, parce que tout ce qu’il dit n’existe pas».  

«Les autres candidats ne savent ce qu’ils vont faire de ce pays»

Pour lui, «les autres candidats n’ont plus de solution que d’écouter un vieux à qui nous avions confié le pays et qui l’a géré de la façon que vous savez. Je vous demande de ne pas répondre à la provocation. Faites votre travail et allez voter massivement», dit-il. Et de poursuivre : «nos adversaires ne peuvent pas dire ce qu’ils vont faire de ce pays une fois au pouvoir. Ils passent leur temps à parler de Macky, alors que ce dernier parle à la population sénégalaise. Ils passent leur temps à dénigrer le président, alors que lui, il travaille pour la population».  


«Abdoul Mbaye ne peut dépasser 3 voix à Ngor…»

Appelant au calme et à la sérénité, Mame Mbaye Niang prévient tout de même qu’ils ne se laisseront pas faire. «Nous ne sommes pas des peureux et nous ne reculons pas. Ce pays ne peut pas être mis à feu et à sang. Celui qui veut le faire en subira les conséquences», dit-il. À ce propos, le ministre du Tourisme demande aussi à l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye de se ressaisir. «Celui qui habite à Ngor et qui ne parvient même pas à dépasser 3 voix dans son propre bureau de vote ne peut saboter ni contester les élections», dit-il. Ainsi, il demande à Macky Sall de ne pas battre campagne à Ngor, parce que cette localité est déjà dans la prairie beige marron.
Jeudi 14 Février 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :