Mamadou Niang remporte la première édition de la Champions League

Hôte de l’événement, le club de l’Iberostar Tenerife remporte la toute première édition de la Basketball Champions League.


Mamadou Niang remporte la première édition de la Champions League
Dans un match disputé tout du long, les coéquipiers du pivot sénégalais Mamadou Niang (6 points, 4 rebonds et 1 contre en cinq minutes) sont finalement venus à bout (63-59) du vainqueur de la coupe de Turquie.

Comme des guerriers sur le terrain, les Espagnols se sont donnés corps et âme pour aller chercher ce trophée. Devant pendant pratiquement 35 minutes, les Canaries n’ont pas cédé face aux 13 points de Damian Kulig, aux 13 points de Gediminas Orelik et aux 17 points, 9 rebonds et 4 passes décisives de Jordan Theodore un peu trop soliste en fin de partie. A noter que l’ancien joueur de la JL Bourg-en-Bresse n’aura soufflé que 22 secondes dans le match pour 39 minutes et 38 secondes de jeu.

Héros du soir, Marius Grigonis a sorti le match qu’il fallait pour offrir à son équipe le trophée de la Champions League. Avec 18 points (6/10 aux shoots dont 4/7 à trois points) et 3 rebonds (15 d’évaluation), il est logiquement élu MVP de ce Final Four.

Cinquième du classement de Liga Endesa (19v-9d), Tenerife termine donc sa saison européenne par une victoire et pas des moindres, remportant ainsi cette BCL dans un Pabellon Santiago Martin plein à craquer et une nouvelle fois en fusion.


wiwsport
Mardi 2 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017