Mali : Vers une décrispation de la part de la Cedeao.


Au-delà d’une réunion extraordinaire des chefs d’État pour statuer sur un cas précis, la Cedeao une semaine après les dures sanctions contre le Mali, semble revenir à de meilleures dispositions. C’est dans les réseaux sociaux que l’institution aurait soutenu que « la Cedeao reste disponible pour accompagner le Mali pour le retour à l’ordre constitutionnel à travers des élections crédibles dans un délai raisonnable et réaliste ».

Et pour crédibiliser cette information, le Président de la Cedeao, l’ivoirien Jean-Claude Kassi Brou, l’a repris sur Facebook et Twitter précisant que « les sanctions imposées par la Cedeao au Mali visent avant tout les autorités militaires de la Transition qui ne veulent pas organiser pendant plus de 5 ans les élections qui auraient permis au peuple Malien de choisir démocratiquement ses dirigeants », fait-il savoir,  selon omegamedias.com.
Lundi 17 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :