Macky Sall après la restitution du sabre d'El Hadj Omar Tall au Sénégal : « Ce jour est historique! »


Son discours a clôturé la cérémonie de remise du sabre d'El Hadj Omar Tall au Sénégal, accueillie par la salle des banquets du palais présidentiel du Sénégal. Prenant la parole après le Premier ministre français, Edouard Philippe, le président du Sénégal a commencé par dire que « ce jour est historique ». Selon Macky Sall, c'est d'autant plus le cas que « des descendants d'anciens belligérants se retrouvent et sympathisent  comme pour signer la paix des braves ».

Le chef de l'Etat de faire remarquer que le rapatriement du patrimoine africain retenu par la France fait l'objet d'intenses réclamations légitimes qui suscitent des débats passionnés. Mais le Sénégal et la France veulent inscrire cette restitution dans une autre dynamique. « Dans un esprit convivial, de façon sereine, posée et apaisée. C'est le sens même de cette cérémonie d'aujourd'hui », fera savoir le chef de l’exécutif sénégalais qui ne poursuit pas son propos sans rendre hommage à son homologue français. De l'appréciation de Macky Sall, Emmanuel Macron a fait preuve de courage pour « s’élever au dessus du tumulte et entreprendre l'exercice délicat du rapatriement du patrimoine africain ».

Et Macky Sall d'ajouter : « Il est heureux que le sabre d'El Hadj Omar Tall conservé au musée de l'armée française, sous le numéro d'inventaire 6995, balise de son éclat, cette nouvelle séquence des relations franco-sénégalaises. »

« Oui, la symbolique est forte. De sa charge émotionnelle, parce qu'un sabre, vous l'avez dit, est plus qu'une arme. À travers les âges, et encore de nos jours, le sabre est symbole de fierté et d'élégance. D’apparat et de noblesse. De grands hommes en ont fait leur compagnon inséparable. Et les grands hommes comme leur sabre, ne meurent jamais. Ils défient le temps à travers leurs œuvres. Ainsi, en est-il d'El Hadj Omar Tall, l'aigle de Halwar », philosophe le président Sénégalais qui a reçu le sabre des mains du Premier ministre français, avant de le remettre au ministre sénégalais de la Culture. C'est ce dernier qui l'a confié au Directeur du musée des civilisations noires où l'arme de Cheikh Oumar Foutiyou Tall sera exposée.
Dimanche 17 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :