MACKY A L’IFP ÉNERGIES NOUVELLES – « J’ai retrouvé mon ancien professeur… Ici, j’ai vendu des croissants… La décision d’exploitation du pétrole n’est pas encore prise »


L’Ifp Energies Nouvelles de Paris a été la dernière étape de la visite d’Etat et du périple, de manière générale, du Président Macky Sall en France. L’occasion a été saisie pour signer une convention avec l’institut mais aussi pour rappeler que le Sénégal a une obligation, avec la découverte des gisements de pétrole et de gaz,  de s’entourer de toutes les garanties avant de prendre la décision de passer à l’exploitation. Ainsi, a-t-il inscrit la création du Conseil d’Orientation Scientifique ou Cos-Pétrogaz dans cette logique et de s’étonner du débat qui entoure le pétrole alors que cette décision d’exploiter n’a même encore été prise. Il dira beaucoup compter sur l’expertise  de l’Ifp Energies Nouvelles, vieille de 70 ans et titulaire de 12000 brevets vivants. L’institut qui a un budget de 280 millions d’euros, est fort de 600 étudiants en master, venant du monde entier et se prévaut d’un prix Nobel en 2005 .
 
Le Président Macky Sall recevra un diplôme d’honneur du pétrole et des moteurs et se réjouira d’ avoir retrouvé un des anciens professeurs. «  Maintenant, il a laissé pousser sa barbe. Au temps, il était un jeune professeur », fera-t-il remarquer de manière taquine.
Il rencontrera Aline Tamba, la seule Sénégalaise admise dans l’institution.  Durant son séjour  dans l’établissement, Le Président raconte que, pour renforcer son maigre budget, il s’était adonné à la vente de croissants. Une anecdote qui a fait sourire l’assistance....
Jeudi 22 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :