Linguère : Bounama Sall raille Me Wade et tacle la coalition «Taxawu Senegaal»


En perspective des Législatives du 30 juillet prochain, le chef de file des jeunesses socialistes, Mame Bounama Sall, a organisé un méga meeting à Dahra, sa ville natale. Un meeting qui a drainé une foule nombreuse lors duquel il s’est dit scandalisé par les propos de Me Abdoulaye Wade qui avait invité les populations à une marche à Dakar, hier mardi 25 juillet.
Pour Mame Bounama Sall, «de tels propos ne devraient pas sortir de la bouche d’un ancien chef d’Etat. Mais comme il a senti la défaite venir, Wade veut créer la confusion dans la tête des sénégalais. C’est un aveu d’échec et d’impuissance face à la montée de la coalition Benno Bokk Yakaar».
Pour lui, l’opposition veut faire marche arrière en se cachant derrière des prétextes pour le report des élections. «C’est l’opposition qui demandait que les élections se tiennent à date échue. Qu’elle sache que la guerre du 30 juillet aura bel et bien lieu », a-t-il martelé.
Pour ce qui concerne la violence qui secoue la campagne électorale, le jeune socialiste a pointé du doigt la coalition Taxawu senegaal. «Ce qui s’est passé à grand-Yoff conforte les événements malheureux du 5 mars 2016. Voilà pourquoi ces gens étaient attraits à la barre pour tentative d’assassinat. L’histoire est en train de donner raison au parti socialiste», a-t-il affirmé. «C’est une coalition composée de gens violents, avides de pouvoir. Mais ils nous trouveront sur leur chemin», a prévenu Bounama Sall, lors de ce meeting présidé par Aminata Mbengue Ndiaye et qui a réuni tous les responsables locaux des partis de la mouvance présidentielle. Ils ont loué les réalisations du chef de l’Etat au Djoloff et demandé une large victoire au soir du 30 juillet.
Mercredi 26 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :