Licenciements dans le Tourisme : « C'est propre à un établissement quelconque » (Racine Sy, président de la Fopits)


Le président de la Fédération des Organisations Patronales de l’industrie Touristique et Hôtelière du Sénégal (Fopits), Mamadou Racine Sy, est revenu sur le mouvement d’humeur noté le mois dernier au sein du réceptif hôtelier qu’est le KingFahd Palace où quelques 192 agents ont été envoyés au chômage technique par l’administration.

Prenant part à la réunion sur la situation actuelle du tourisme, ce 22 septembre, le PDG du King Fahd Palace a minimisé la démarche de ces derniers. « Il ne s’agit même plus de chômage technique, il s’agit de licenciement parce qu’il arrive un moment où l’entreprise ne peut plus survivre », a confié Mamadou Racine SY.

« Vous avez vu dans le secteur çà et là, mais je me demande ceux qui manifestent sur quelle planète ils sont, parce que c’est une pandémie mondiale qui ne touche pas un hôtel parmi d’autres, elle touche l’ensemble des hôtels », a-t-il ajouté pour étayer sa position. Le PDG du King Fahd Palace se réjouit, toutefois, de la confiance qui lui est renouvelée par le Chef de l’Etat pour poursuivre la gestion de l’établissement.

Mamadou Racine Sy n’a pas également omis de se prononcer sur les 1.137 emplois menacés à Saly. Selon lui, le secteur se voit impuissant face à la crise. « Il aurait fallu pour les sauver qu’il y’ait des incitations fiscales extrêmement puissantes. C’est à voir avec le ministre des finances, avec le directeur des impôts et domaines (…) il faut un véritable plan Marshall pour soutenir le secteur », a-t-il soutenu.

Il plaide notamment à l’amnistie fiscale pour une sortie de crise. « Sérieusement nous l’envisageons et nous pensons que le gouvernement doit aussi l’envisager et je pense que ce serait courageux de dire que l’année 2020 est une année blanche sur le plan fiscal », a-t-il dit.
 
Mercredi 23 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :