Khossanto : Grève des travailleurs à la SORED MINE


Le torchon brûle entre les travailleurs de la société minière SORED MINE basée à Khossanto (région de Kédougou) et la direction de la dite société. Les travailleurs déplorent les dures conditions de travail qui leur sont imposées et le non respect des engagements de la direction de l'entreprise. 

En effet, la société dirigée par Ousmane Anne,  DG de l'entreprise, est gérée sur place par son frère Aziz Anne qui imposerait des conditions de travail inhumaines à ses employés. "Nous sommes comme des esclaves chez nous en plus", déplore l'un d'eux avant d'ajouter : " Nous travaillons, pour certains depuis des années sans aucun contrat, sans couverture maladie, sans assurances..." 

La société SORED MINE qui emploie 100 personnes, a obtenu en 2007 une autorisation d'exploration sans au préalable aucune étude d'impact environnemental. Après cette exploration, l'usine serait entrée en phase d'exploitation active de l'or depuis bientôt deux ans.

Les travailleurs sont formels :  "Ils ont bien commencé à exploiter de l'or." Si tel est le cas, qui a autorisé SORED MINE à entrer en phase d'exploitation? Comment une entreprise peut-elle faire travailler dans une région, une centaine de personnes sans aucun contrat, aucune couverture maladie etc...? 
Pour l'heure, les travailleurs ont décidé de faire justice eux-mêmes en bloquant tout accès à l'usine. Une réunion de crise en présence du préfet de Saraya, est annoncée dans les prochaines heures. Nous y reviendrons...
Samedi 9 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :