KOLDA : Le marché central présente tous les symptômes d’insécurité


Absence de bouches d’incendie, branchements électriques clandestins, absence d’extincteurs dans les commerces, voici le tableau d’insécurité que présente le marché central. Et cette situation s’entrevoit dans les marchés de sikilo et de zone lycée. En cas d’incendie donc, tout pourrait disparaitre.

 Il y a une seule bouche d’incendie pour tout le marché et si les sapeurs-pompiers devaient intervenir en cas d’incendie, se frayer un chemin serait difficile.

Selon Moustapha Bangoura, commerçant au marché central, « nous sommes en danger avec tous ces branchements clandestins électriques. C’est  d'ailleurs pourquoi, je n’ai pas de l’électricité, car j’évite les branchements clandestins. Je vais m’abonner. Dans toute cette rue, on n'a pas de bouche d’incendie donc s’il y a le feu on risque de tout perdre... » 

Ibrahima Diao, secrétaire municipal de la mairie, de préciser : « Nous ne disposons que d’une seule bouche d’incendie pour le marché. Les responsabilités sont partagées par rapport à cette situation. Nous avons voulu arrêter les installations anarchiques, mais il y a eu opposition de certains. Ce sont les commerçants qui sont responsables des branchements clandestins. Avec tous les services techniques nous avons voulu arrêter cela en fermant le marché pour 72 heures, mais les commerçants ont argué que ceci leur causerait d’énormes pertes » soutient-il.

Il ajoute : « nous avons acheté le matériel pour installer une bouche d’incendie au niveau de la salle des fêtes et nous avons prévu d’installer une troisième bouche d’incendie.
Les deux autres marchés construits dans les quartiers  pour désengorger le marché central (sikilo et zone lycée) restent inoccupés. Pour bannir cette situation, il faut que les populations changent de comportement. Et de ce comportement découle l’insécurité au niveau du marché. La mairie est en train de faire des efforts pour que les choses changent, mais il faut le concours de tout le monde », insiste-t-il...

 
Jeudi 21 Mars 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :