Jeux de la Francophonie : Joseph Koto félicite ses joueurs


En venant à ces Jeux, l’équipe de football du Sénégal ne s’attendait pas à une telle sortie de la compétition. Et c’est un Joseph Koto un peu déçu de la tournure du dernier match de la poule C qui s’est confié à nous au détour d’une rencontre au Village des Jeux dans la commune de Marcory.

« Ce fut difficile pour nous d’être éliminés ainsi car vraiment on s’était dit qu’on avait de la place en demi-finale. Mais ironie du sort, on a eu la malchance du tirage au sort ; c’est-à-dire que si, par exemple, on devait jouer le dernier match contre l’Ile Maurice, je pense que le score allait être un peu plus salé encore. Mais comme le tirage nous a désignés en premier pour jouer contre l’Ile Maurice, alors que le Maroc devait jouer contre le Gabon. Mais ce dernier n’est pas venu et cela a chamboulé nos plans. Nous avons donc joué notre premier match puis le second, c’était contre le Maroc qu’on a bien géré. Mais dans cette compétition, on a pris l’option d’emmener nos jeunes joueurs pour les promouvoir. Donc on a pris les U17 et demandé une autorisation parentale pour 14 d’entre eux. Ça veut dire qu’on a emmené avec nous des bébés en somme, alors que le Maroc est venu avec son équipe olympique dans la perspective des Jo », a-t-il dit d’emblée.


 
Mais pour lui, l’important c’était le contenu et sur ce plan, il a déclaré que les garçons ont été héroïques contre le Maroc, en disputant un super match qu’ils auraient même pu gagner. « Par la suite, vous avez vu comment s’est passé le match entre le Maroc et l’Ile Maurice. Expulsion d’un joueur mauricien dès la 10e minute, un avantage de deux buts pour le Maroc à la mi-temps ; en seconde période, une nouvelle expulsion qui ramène l’équipe mauricienne à 9 joueurs.

Et vous savez que l’Ile Maurice même à 11 ne pouvait gagner à plus forte raison si elle joue à 9. C’est ce qui a fait que le Maroc a gagné largement et conduit à notre élimination », a indiqué dépité Joseph Koto. « J’étais très sceptique au départ par rapport à la jeunesse de cette équipe sénégalaise. Mais ils ont fait preuve de beaucoup de personnalité et de caractère. Et je les en félicite beaucoup.

La déception, c’est tout simplement le programme chamboulé dès le départ. Cette équipe du Sénégal a de l’avenir devant elle et il suffit d’encadrer ces jeunes pour qu’ils puissent s’aguerrir dans le futur », a-t-il dit.


galsenfoot
Samedi 29 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017