Invalidation de la candidature de Karim Wade : Oumar Sarr tire sur le Conseil constitutionnel et annonce des réponses judiciaires et politiques

Le Conseil constitutionnel a provisoirement invalidé les candidatures de Khalifa Sall et de Karim Wade en perspective de la présidentielle de février prochain. Une mesure dont les motivations ne convainquent pas leurs mandataires qui se sont signalés sur les lieux dès l'annonce de la publication de la liste provisoire des candidats ce lundi 14 janvier. Les deux candidats ont été rattrapés par leurs démêlés avec la justice et se sont vu refusés par le Conseil constitutionnel leur droits civiques.
Oumar Sarr qui représente Karim Wade ne s'attendait pas à une décision autre que celle à laquelle ils ont eu droit ce matin. Pour le secrétaire général adjoint du Parti démocratique sénégalais, le Conseil constitutionnel agit sous le diktat de Macky Sall. Il assure au micro de Dakaractu qu’une réponse judiciaire et politique sera apportée au Conseil constitutionnel.


Lundi 14 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :