Financement des femmes de Ndang Diarrère : Non à la manipulation !


J’ai reçu une vidéo dans laquelle, Bab Sylmang, un vieux de mon village natal, est mis en scène et instrumentalisé, à son insu, pour torpiller une belle et historique action sociale du Secrétaire d’État Moïse SARR. Mon nom a été cité dans la vidéo avec des faits rapportés qui ne collent pas à la réalité. Il est de mon devoir de rétablir la vérité des faits.

Tout d’abord, Ndang est un hameau de la Commune de Diarrère, sans aucune infrastructure sociale de base.  Il est frappé de plein fouet par l’exode rural des jeunes, laissant derrière eux les femmes et les enfants. Natif du village, j’avais décidé, à la demande des jeunes et des femmes de la localité, de m’en ouvrir à Madame

Le Maire, Thérèse Faye DIOUF, que j’avais rencontrée en 2018 à cet effet. Elle m’avait fait comprendre que la Commune ne disposait pas du budget pour financer les projets sociaux qui lui ont été soumis.

Après deux années d’attente, sans que le Maire ne nous ait proposé quoique ce soit, j’ai cherché à trouver d’autres personnes susceptibles d’aider à décrocher des financements. C’est ainsi que j’ai pu rencontrer très rapidement le Secrétaire d’État Moïse SARR qui, aussitôt saisi, s’est engagé à accompagner un projet des femmes de la localité. Il a pu mobiliser un partenaire français afin que ces femmes puissent disposer d’un financement pour l’exécution de leur projet.

C’est le lieu ici, pour moi, de remercier le Secrétaire d’Etat pour avoir bien voulu accompagner les femmes de notre localité qui ont pu ainsi de par son réseau bénéficier d’un financement de 1.245.000 FCFA, et sous forme de don. La remise solennelle du chèque a eu lieu le 12 janvier dernier à Diarrère, en présence des femmes du groupement. Aussi longtemps que je me souvienne, jamais personne n’avait fait autant dans cette localité, oubliée par tous.

Ce qu’il faut retenir, c’est que les femmes du village, les vrais bénéficiaires, ont unanimement saluée ce geste d’utilité sociale de Monsieur Moïse SARR, que rien, ni personne ne peut salir.

En ce qui me concerne personnellement, je voudrai profiter de cette occasion pour remercier très sincèrement le Secrétaire d’État Moïse SARR pour son geste salutaire aux bénéfices de nos populations. Par ailleurs, je m’engage résolument à le soutenir et à le faire soutenir dans toutes ses actions.

En tout état de cause, les jeunes, les femmes et tous les adultes du village, ont décidé que notre localité ne sera plus un jouet pour les politiciens adeptes de la manipulation et du mensonge. Il est terminé, le temps où nos braves femmes étaient utilisées pour des intérêts bassement égoïstes ; j’en prends l’engagement ferme, pour l’intérêt de toute notre communauté.

Serigne TOURE,
Ingénieur Polytechnicien, Expert hydraulicien
Habitant de Ndang-Diarrère
Mardi 21 Janvier 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :