Financement de l’artisanat : « Aucun artisan du Revaas n’a reçu 150.000 FCFA tel qu'annoncé par le ministre » (Aly Sow, Président du Revaas)


Le programme de financement des 30 milliards FCFA mis à la disposition des artisans par la Banque mondiale pour leur certification au CAP divise certains acteurs du secteur avec leur tutelle, en l’occurrence le ministre de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat, Dame Diop.

À en croire Aly Sow, le président du Regroupement des Vrais Artisans de l’Automobile du Sénégal (Revaas), plusieurs artisans ont reçu des sous de ce financement en guise de soutien dans ce contexte de riposte contre la Covid-19 sans pour autant se soumettre aux inscriptions en ligne demandés par les services du ministère.

« Le ministre a effectué une sortie pour annoncer que chaque artisan a reçu une rondelette somme de 150.000FCFA et nous tenons à préciser qu’aucun artisan du Revaas n’a reçu de l’argent tel que l’a annoncé le ministre », a confié Aly Sow qui alerte sur de futures actions pour redorer le blason du secteur longtemps minimisé.

« Pourquoi le budget de l’artisanat est insignifiant ? » s’est-ilinterrogé en soutenant que le Collectif des artisans du Sénégal (Copas) entend prochainement poser des actes forts en ce sens pour la revalorisation de l’artisanat. Aly Sow s’exprimait à l’occasion d’une rencontre d’information sur du matériel d’une valeur de 50 millions FCFA octroyé par la direction de l’apprentissage et destiné à ses antennes pour un allègement dans le dépannage et la réparation gratuite des véhicules durant les grands évènements religieux, notamment, le Grand magal de Touba prévu le 6 octobre prochain.
 
Vendredi 18 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :