DÉMISSION - Me Madické entre le marteau de Wade et l'enclume de quelques députés libéraux qui exigent qu'il garde son immunité parlementaire


Pour éviter d'être radié du Pds et d'être malmené dans ses fonctions de Président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie, Me Madické Niang avait finalement pris la ferme décision de démissionner de l'ensemble de ses fonctions électives, au moins pour ne plus avoir de compte à rendre au Pape du Sopi et surtout demeurer  logique avec lui-même. 

Le communiqué rendant officielle cette décision était prévue pour sa publication ce vendredi à 20 heures. Seulement, l'avocat Saint-Louisien est pris d'assaut par des députés libéraux qui lui sont favorables et une réunion houleuse et pleine de rebondissements se tient chez lui. Ces derniers ont fait des pieds et des mains pour bloquer la sortie de ce communiqué, prétextant qu'il était préférable pour le candidat à la prochaine Présidentielle de rester dans le Pds. D'autres ont argué qu'il faudra tout faire sauf démissionner de l'Assemblée nationale pour préserver, au moins, l'immunité parlementaire et briguer légitimement les suffrages des Sénégalais sous la bannière du Pds.

Notre source ( très au fait de ces conciliabules)  précise que l'on est désormais plus proche d'une démission de Me Madické Niang de son poste de Président du Groupe parlementaire et du maintien des fonctions de député. Une lettre en réponse au Président Wade suite à sa dernière sortie est aussi prévue.

La nouvelle de la démission relayée par la presse aurait considérablement gêné le désormais ex-bras droit de Wade qui frustre certains de ses collaborateurs qui le voudraient plus courageux et plus engagé.
Samedi 6 Octobre 2018



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :