«C’est un paradoxe que le 1er département minier et horticole du pays, ait un niveau de pauvreté si élevé»

Le stade municipal de Tivaouane a abrité ce week-end le meeting marquant la rentrée politique de l’ex-député Cheikh Tidiane Diouf, président du Conseil de surveillance de l’agence nationale
des éco villages, pour soutenir le président Macky Sall. Après avoir vanté les réalisations du président Sall, il a posé sur la table des doléances, car trouve paradoxal que le 1er département minier du pays ait un niveau de pauvreté si élevé.


«Que le Président Macky Sall soit tranquille à Tivaouane, je suis ancré dans la dynamique de l’accompagner sans condition, d’autant que le défunt Khalife Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine avait émis le souhait de le voir réélu en 2019». Cet engagement est de l’ex-député Cheikh Tidiane Diouf, président du Conseil de surveillance de l’Agence Nationale des Eco villages. Il a tenu ces propos le week-end dernier lors de son meeting de rentrée politique au stade municipal de Tivaouane. A l’en croire, «la mobilisation exceptionnelle» montre que sa popularité reste intacte et qu’il demeure le porte-étendard de la jeunesse de Tivaouane. «C’est pourquoi je suis à l’aise pour porter les nombreuses doléances des populations, malgré les énormes efforts fournis par le chef de l’État. C’est un paradoxe que Tivaouane, le 1er département minier du pays, avec de grandes entreprises comme les Industries Chimiques du Sénégal (ICS), la Grande Côte Opération (GCO/SA), le SEPHOS, enregistre un fort tauxde chômage des jeunes. C’est inexpenveloppeque le premier département horticole du Sénégal ait un niveau de pauvreté si élevé». Selon lui, le président de la République a beaucoup fait, mais il y a problème dans ce domaine. La meilleure façon d’inverser cette tendance, indique-t-il, c’est de mettre à la disposition de la jeunesse une offre de formation adéquate. Et dans ce cadre, il a demandé la création de structures de formation à Tivaouane, pour éviter que les jeunes aillent dans les universités et reviennent au bercail deux ans après comme des cartouchards. Toujours sur le registre des doléances, il a insisté sur la nécessité de créer un deuxième lycée dans la cité religieuse, qu’il soit général et d’enseignement, car l’actuel lycée croule sous le poids des effectifs. Doté d’une carrière politique de 39 ans, le député Cheikh Tidiane Diouf était une pièce maîtresse dans le dispositif du parti Rewmi. Du mouvement de soutien à Idrissa Seck (Msis) au Rewmi, il s’est toujours im- posé dans la cité religieuse, gagnant toutes les élections de 2007 à 2012. Selon lui, il a participé à tous les combats politiques à Tivaouane et il a toujours été au premier plan. A l’en croire, son assise politique découle du fait qu’il est toujours près des popula- tions et durant toute la législature dernière, il n’a jamais passé la nuit à Dakar, préférant toujours rentrer à Tivaouane. Selon lui, il en est de même actuellement avec ses nouvelles charges de Président du conseil de surveil- lance de l’agence nationale des éco villages. Pour lui donc, c’est en toute connaissance de cause qu’il s’est engagé dans le défi de mobiliser tout Tivaouane au stade municipal. Pour lui, toute la communauté doit se mobiliser derrière le Président Macky Sall, pour lui permettre de décrocher le second mandat dès le 24 février, car il a montré qu’il est prêt à hisser le pays à un niveau jamais égalé et déjà à Tivaouane, les effets positifs de l’année sociale sont en train d’être sentis. C’est ainsi que les jeunes et les femmes ont décroché une enveloppe de 80 millions de Fcfa venant de la Délégation à l’Entrepreneuriat Rapide (DER) et les groupements de femmes ont bénéficié d’un montant de 200 millions de Fcfa du Ministère de la Femme. Au Président de la République, il a adressé ce message, « n’écoutez pas ces politi- ciens qui ne peuvent même pas diriger une équipe navétane. Quand j’ai quitté le Rewmi, je pouvais bien créer mon propre parti, mais cela ne sert à rien. Il y a quelqu’un qui travaille à l’émer- gence du pays, il faut des consensus forts autour de sa personne, pour lui permettre de matérialiser ses ambitions et ce sera au bénéfice de tous les sénégalais ». D’où la pertinence de Serigne Hady Sy Président du mouvement « Tivaouane And Njukël » (TAN) Macky Sall, de réélire le Président de la République. Mais selon lui, seule l’unité peut permettre d’avoir une victoire claire et nette. Après avoir cité tous les responsables, il les a appelés à ranger les égo personnels et de travailler sérieusement sur le ter- rain car le président de la République, après tant d’efforts fournis dans la cité d’El Hadji Malick Sy dont il a changé totalement le visage, ne mérite que des scores très élevés à Tivaouane.


Dimanche 27 Mai 2018
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :