BASSIROU SY (CESE) : ' Que nos autorités sortent des bureaux si elles veulent développer l'agriculture... Je ne fais pas de la politique pour manger. '


C'est dans son domaine agricole de Syll, une localité située dans  l'arrondissement de Koutiaba (département de Koumpentoum), que Serigne Bassirou Sy, chef religieux, conseiller économique, social et environnemental et responsable politique Apériste à Touba, a choisi de lancer son cri du cœur pour déplorer les difficultés que rencontrent  l'agriculture au Sénégal. Loin de méconnaître  ''la volonté du Président Macky Sall dans l'effort de  mécanisation du secteur, Bassirou Sy estime qu'il reste beaucoup à faire.

'' L'agriculture manque encore de devenir au Sénégal le secteur prioritaire par excellence, alors qu'il devrait en être ainsi. Nous sommes conscients de l'effort de mécanisation du secteur avec  la mise à disposition aux paysans de tracteurs. Toutefois, à quoi bon donner à un père de famille qui n'arrive pas à avoir un million de francs l'an, un tracteur qui lui coûtera la rondelette somme de 8 millions 147 mile francs ? Il y a de réels problèmes et l'agriculture a besoin d'être discutée autour d' Assises. ''

Bassirou Sy de regretter que le monde rural soit encore confronté à des difficultés, surtout en matière d'électricité. Il sollicitera l'augmentation des pistes de production avant d'inciter les autorités à aller plus fréquemment dans les zones rurales au lieu de rester cloîtrés dans leurs bureaux.
Samedi 8 Décembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :