Affaire Khalifa Sall : Me Abdou Dialy Kane dénonce une "entreprise d'humiliation"


Affaire Khalifa Sall : Me Abdou Dialy Kane dénonce une "entreprise d'humiliation"
C’est "avec le cœur lourd" que Me Abdou Dialy Kane est intervenu, devant le tribunal, pour plaider en faveur de Khalifa Sall, poursuivi pour détournement deniers publics, faux et usage de faux en écriture de commerce, blanchiment de capitaux, entre autres infractions. "Six chefs d'inculpation sur le dos de monsieur Khalifa Sall, c'est une entreprise d'humiliation", fustige l'avocat du Maire de Dakar. Me Kane, son défenseur dénonce "une cabale". Selon lui, Khalifa Sall est réputé "honnête et sérieux" dans sa gestion des affaires publiques. "Tout ce que le parquet veut, c'est son humiliation", estime Me Dialy Kane.
Le conseil est convaincu que tout faux n’est pas punissable. "Le faux et l'usage de faux sont des infractions distinctes", a-t-il précisé. Pour lui, l'édile "n'a jamais fait usage de faux documents". "L'acte d’usage de faux imputé à monsieur Khalifa Sall n'a pas été prouvé. Personne ne peut le condamner de ce chef d’inculpation. Le faux incriminé est d’ordre intellectuel", plaide l'avocat, estimant que "l'association de malfaiteurs suppose une entente". "Et pour l’entente, il faut qu’il ait des actes prémédités. Ces actes doivent être détachables de ceux postérieurs à l’infraction", recadre l'avocat à la Cour...
Mardi 20 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :