3e mandat / Les souteneurs de Mimi chambrent Oumar Youm : « Qu’il ait le courage de dire à Macky Sall de renoncer à ce qui lui est juridiquement et moralement inacceptable »


Le président du groupe parlementaire de la coalition Benno Bokk Yakaar n’a pas échappé à la réponse cinglante de l’ancienne présidente du conseil économique social et environnemental et de ses partisans. 

Dans l’émission Grand Jury sur la Rfm ce dimanche, Me Oumar Youm, s’est prononcé sur le cas Mimi Touré : « Si des actes de dissidence, pour ne pas dire de rébellion, sont posés pour montrer qu’elle ne fait plus partie de la coalition et qu’elle n’assiste plus aux réunions du SEP, la ligne politique du parti n’est donc plus sa ligne. Les conséquences de ces actes seront tirées… », a avancé Me Oumar Youm qui, au passage, souligne sur la question du 3e mandat, que s’il y avait une opposition ouverte sur des questions stratégiques de cette nature, elle n’allait pas être tête de liste. Des affirmations balayées d’un revers de main par l’ancienne ministre de la justice dans une note relatée par sa cellule de communication.

« Cet ancien grand frustré de l’APR et nouvellement repêché par le Président Macky Sall, s’est permis d’interpeller honteusement Mme Aminata Touré avec qui il entretenait jusqu’au 12 septembre dernier des relations les plus cordiales. Voilà que, devenu président du groupe parlementaire de BBY, il se sent obligé de donner des gages au Président Macky Sall avec le manque d'élégance et l’excès d’un repenti. Oumar Youm doit se rappeler qu’il n’y a pas si longtemps, il était lui-même déclaré persona non grata par ses camarades de Mbour avec qui il entretient  des relations exécrables. Lors d’une réunion de l’APR tenue à la veille des élections législatives, en présence du président Macky Sall, Oumar Youm, sur un ton pathétique, s’en était pris à tous les responsables de l’APR de Mbour et … à Macky Sall lui-même en disant qu’il savait trois mois à l’avance qu’il allait être viré de son poste de directeur de Cabinet. Maintenant qu’il a été repêché  et gratifié du titre creux de président du groupe parlementaire, il doit faire du rattrapage pour regrimper dans l’échelle d’estime de Macky Sall », rappellent les partisans d’Aminata Touré outrés par les propos de l’homme politique de Mbour. 


Selon les souteneurs de la nouvelle députée du côté des non-inscrits, Aminata Touré n’a pas affaire à lui et d’ailleurs, estiment-ils, il le sait bien. La question de l’heure, Oumar Youm la connaît très bien : c’est celle du 3e mandat.  Ils rappellent toutefois à l’avocat ses propos soutenant que Macky Sall ne pouvait pas faire plus de deux mandats. « Que Oumar Youm arrête son opération “yeux doux” à Macky Sall et qu’il ait juste le courage de lui dire de renoncer à un troisième mandat juridiquement et moralement inacceptable. Le reste n’est que parlotte inutiles et enfumage », considère de plus, le camp de Mimi Touré.
 
 
 
Dimanche 2 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :