Une histoire de viol déchire une famille à Sandiara: L'oncle accusé d'avoir violé sa nièce...Le père très affecté, réclame justice


En effet, la fâcheuse histoire a eu lieu pendant la fête de Pâques, selon le père (T. S) de la fille victime de viol du nom de K. S. " Effectivement, l'affaire s'est produite pendant la fête de Pâques à Sandiara où ma fille vivait dans sa famille maternelle. À l'occasion de ladite fête, la femme de l'oncle de ma fille, a demandé à cette dernière de venir surveiller son bébé parce qu'elle devait aller à l'église pour la messe. Ma fille qui s'occupait du bébé, a été finalement gagnée par le sommeil dans la chambre de celle-ci. Profitant de cette occasion, l'oncle a fait irruption dans la chambre et s'est jeté sur elle ...Face au refus de ma fille, son oncle S.S l'a forcée et a couché avec elle", a confié le père, très affecté.

Avant de poursuivre.  " Et lorsque l'irréparable s'est produit, la famille a voulu camoufler l'affaire. Heureusement, un intellectuel qui voulait se marier avec ma fille et qui sert à Sandiara, mis au parfum, a demandé à ma fille de s'en ouvrir à moi ou il le fera à sa place...C'est par le biais de cet homme que j'avais demandé d'attendre que ma fille obtienne son baccalauréat avant qu'ils se marient, que cette dernière a finalement décidé de venir m'en parler. C'est ainsi que j'ai quitté Dakar pour rallier Sandiara. J'ai emmené ma fille à l'hôpital et les services de santé ont confirmé qu'il y a eu bel et bien l'acte sexuel. J'ai déposé une plainte à la brigade de Sandiara et les hommes en tenue m'ont demandé d'attendre ce lundi 09 Avril, compte tenu du week-end".

Le père de la victime réclame ainsi justice. " Ma fille a 17 ans, elle étudie. Elle est mineure, je ne négocie pas. Je veux que justice soit faite, c'est la raison pour laquelle, j'ai porté plainte et saisi la presse", a-t-il regretté au micro de dakaractu Mbour. 

Affaire à suivre...
Vendredi 5 Avril 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :