Tentative de marche lors de la visite de Macron au Sénégal : Quand la montagne accouche d'une souris


Tentative de marche lors de la visite de Macron au Sénégal : Quand la montagne accouche d'une souris
La visite au Sénégal du président français  Emmanuel Macron avait suscité des réactions tant du côté de l'opposition que de la société civile.
Lors des point de presse tenus la veille de cette visite, certains avaient prévu des marcher le jour de la visite pour vilipender le président Macky Sall devant son homologue français.
Mais force est de constater que rien ne s'est produit tout au long du déroulement de cette visite.
La source administrative contactée sur la question ce matin par Dakar Actu, informe que "cette  visite a été gérée sans difficulté à cause de l'expérience de l'administration territoriale et des forces de défense et de sécurité."
Par ailleurs notre source souligne toujours que "vous pouvez constater globalement que la visite de Macron qui a suscité beaucoup d'inquiétudes du fait de l'opposition, de certains religieux et de certains membres de la société civile n'a pas pu être perturbée. Tous ceux qui annonçaient qu'ils marcheront ont fui par la suite, sans tambour ni trompette."
Cela grâce à l'important dispositif sécuritaire mis en place. "Il y a un maillage sécuritaire qui était mis en scène", renseigne notre source.
Qui poursuit : "Pour  preuve, Macron n'était pas avec son épouse car ils  avaient des activités parallèles. L'une menée par le président Macky Sall et son homologue Emmanuel Macron et l'autre menée par les deux premières dames tout au long de la journée du vendredi."
Cette même source informe qu'il y a eu quelques tentatives de marche mais très vite maitrisées. "il y a eu quelques tentatives de marche qui on été très vite maîtrisées. Il s'agissait de Guy Marius Sagna du collectif non aux APE et de Ndèye Babel Sow coordinatrice du collectif France Dégage. Ils ont été cueillis par la police."
En effet, la veille de la  visite, le sous préfet de Dakar plateau avait averti que "l'ordre public ne fera l'objet d'aucune négociations.  Et toutes les dispositions seront prises pour faire face aux fauteurs de trouble."
"Au regard de ce qui s'est passé, l'histoire semble lui donner raison car toutes les tentatives de sabotage ont été dissipées rapidement", témoigne toujours notre source qui estime que la manière dont cette visite a été gérée," montre que le Sénégal est un pays sûr qui peut faire face à tous les évènement..."
Samedi 3 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018