TOUBA - Les jeunes femmes d’affaires à l’école de l’éducation financière et de l’entrepreneuriat féminin


Plus d’une centaine de femmes ont bénéficié ces dernières 24 heures, d'un séminaire de formation autour des finances et de l’entrepreneuriat. 
Sous la houlette de Sokhna Binetou Diop, femme de développement, en dehors de sa casquette de femme
Leader politique au sein de l’Alliance Pour la République, des séances de travail ont été déroulées à l’occasion d’un forum qui a réuni  l’essentiel des acteurs financiers de la cité religieuse dont les banques et les mutuelles de femmes. 
 
Une occasion saisie par la promotrice du forum pour faire un plaidoyer en faveur des femmes qui, selon elles, manquent d’expérience autour de l’éducation financière et de l’entrepreneuriat. « Toutes ces femmes que vous voyez sont originaires de Touba. Elles sont toutes dans des activités de développement. Ce sont de petits investisseurs qui, malheureusement, n’ont aucune formation, aucune éducation financière. C’est d’ailleurs ce qui est à l’origine des difficultés qu’elles rencontrent et la plupart d’entre elles peinent à faire de grands chiffres d’affaires, malgré tous les efforts qu’elles fournissent. Nous avons l’intention d’installer des calebasses financières dans les différents quartiers de Touba. C’est une nouvelle vision que la Plateforme Jeunesse Féminine veut concrétiser. »
 
Sokhna Binetou Diop de signaler : « Les femmes de la cité sont parmi les plus débrouillardes de ce pays. Seulement, elles sont confrontées à des problèmes de financement. La Plateforme Jeunesse Féminine les aide en les orientant vers les installations financières adéquates. Cette formation avait pour objectif de les amener à minimiser les risques de perte et surtout à maximiser les chances de succès lorsqu’elles plongent dans une activité commerciale... » 
Samedi 9 Décembre 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :