TOUBA - Les jeunes de Benno considèrent que le dialogue est important pour ceux qui veulent maintenir la paix dans ce pays


Le dialogue politique est présenté par le Chef de l’État comme étant nécessaire à la tenue d’une élection présidentielle transparente, inclusive  et apaisée. Au même moment, une partie de l’opposition crie tout haut que ce dialogue ne procède que d’un dilatoire. Une divergence d’opinion qui a poussé les jeunes de Benno Bokk Yaakar de Touba à inviter chaque leader concerné à prendre ses responsabilités. Pour Binetou Diop de «  Jeunesse féminine », c’est faire preuve d’égoïsme que de forcer une élection impossible juste pour sauvegarder des intérêts personnels. Elle saluera « le courage du Président Sall  qui a osé interrompre le processus pour parer à tout désordre. 
 
Une transition toute trouvée par Talla Sylla  pour saluer le choix porté sur Amadou Bâ  qui, dit-il, «  bénéfice encore de la confiance du leader national de Benno » malgré les « fausses » rumeurs de mésentente et de corruption en vogue. Bassirou Mboup, pour ce qui le concerne, invitera le Président Sall à corriger une incongruité. En effet, dit-il, « aucune personne issue de Touba et Mbacké ne figure dans le secrétariat exécutif du parti ». Pour lui, il s’agit d’une omission majeure qu’il faut rectifier.
Moustapha Lô , en prenant la parole, se désolera des vagues de violence qui ont récemment perturbé la quiétude de Touba non sans oublier d’accuser l’ex-Pastef.  Pour lui, les fauteurs doivent être sanctionnés pour avoir outrepassé le ndigël du Khalife Général des Mourides.
Samedi 24 Février 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :