Stockage de tonnes de nitrate : Les populations de Moussala à Bakel crient leur désarroi


Le site de stockage de nitrate d'ammonium à Moussala constitue une menace sérieuse. Après les attaques multiples parfois meurtrières dans le site d'orpaillage basé près de Diakhaba, à Bérola et dans d'autres lieux de rencontres où la recherche de métaux précieux fait rage, une autre équation refait surface. Celle d'un dépôt d'un produit prohibé, le nitrate d'ammonium pour près de 1000 tonnes appartenant à la CSTT-AO.



Cette compagnie transatlantique agréée et détentrice de permis d'exploitation fournit des produits chimiques à différentes sociétés minières implantées au Sénégal et au Mali. La découverte de cet entrepôt contenant d'importantes quantités de nitrate d'ammonium fait craindre le pire à Moussala. Selon les informations fournies par un chauffeur de camion croisé dans un restaurant et ayant livré, cette semaine même, une cargaison du produit incriminė sur place, et souhaitant rester anonyme, près de 1.000 tonnes de ce produits chimiques hautement instables sont actuellement entreposées dans le site de la CSTT-AO situé sur la Route Nationale, en direction du Mali. Interrogés, des membres de la communauté locale ont confirmé être au courant de la présence de cet entrepôt, mais ignorent la nature et la dangerosité des produits qui y sont stockés. De même que l'existence de toutes les autorisations administratives nécessaires. La dangerosité du nitrate d'ammonium n'est plus à démontrer, comme l'a tragiquement illustré l'explosion dévastatrice survenue au port de Beyrouth en 2020. En cas d'accident, une catastrophe similaire pourrait frapper de plein fouet le village de Moussala et ses environs.



Outre les risques immédiats pour les populations, l'impact environnemental et sanitaire d'un incident impliquant ce composé chimique serait également épouvantable. Bien que l'existence de ce site soit connue localement, les autorités semblent jusqu'à présent prendre toutes les dispositions nécessaires de sécurité pour son acheminement. Même s'il apparaît urgent de les alerter sur la menace que représente ce stockage de nitrate d'ammonium au cœur de cette zone.



Même si des mesures nécessaires sont prises pour le stockage et le convoyage des produits, des actions énergiques doivent être menées très rapidement pour mieux sécuriser cet entrepôt et assurer le déplacement immédiat du nitrate d'ammonium hors de la zone habitée.
Mercredi 28 Février 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :