Spéculations autour du vaccin contre la Covid-19 : Le président Macky Sall rassure sur sa fiabilité et appelle les sénégalais à adhérer à la stratégie nationale de vaccination.


Le président Macky Sall a reçu ce mercredi les premières doses de vaccin de l'entreprise chinoise Sinopharm sous la présence des autorités sanitaires, de l'ambassadeur de Chine au Sénégal, du directeur général de Air Sénégal, ainsi que d'autres autorités. En effet, les 200.000 doses étaient embarquées dans le vol depuis Beijing, pour atterrir à Dakar aux environs de 21h.  Dans son discours, le président Macky Sall a tenu à rassurer les sénégalais sur les interprétations négatives qui sont faites sur le vaccin contre la Covid-19. "Toutes les conditions de sécurité ont été respectées et cela va continuer durant tout le processus d'acquisition de vaccins", souligne le chef de l'État.

Il a ainsi souligné que la vaccination est loin d'être une nouvelle option pour éradiquer des épidémies : "Il n'y a rien de nouveau en matière de vaccination au Sénégal, donc cette nouvelle stratégie de vaccination contre la Covid-19, vient s'ajouter à une vieille tradition de vaccination. Les vaccins que nous avons acquis sont validés au plan international et nous avons même suivi, pour leur acquisition, les recommandations de notre comité d'experts sur la vaccination", ajoute t-il. Aussi, le chef de l'État estime qu'il n'y a  aucune raison de s'inquiéter, de spéculer sur le vaccin anti-covid qui est d'ailleurs utilisé depuis plusieurs semaines par les pays développés.

C'est pourquoi, il appelle à la responsabilité de tous les citoyens, précisément les  cibles prioritaires, en allant vers les lieux de vaccination et à respecter les deux étapes pour les rendez-vous. Dans la perspective de la vaccination de masse, le président Sall a lancé un appel à toute la population pour adhérer totalement à la stratégie nationale de vaccination. "Nous combattons ensemble depuis le début de la pandémie qui menace notre santé et nos vies et qui nous a ravi des êtres chers. Nous avons donc l'arme nécessaire de réduire la propagation du virus voire son élimination, donc nous ne devons pas rater l'occasion de faire bon usage de ce vaccin, mais il nous faut continuer à respecter les autres modes de lutte, notamment le respect des gestes barrières..." 
Mercredi 17 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :