Sommet extraordinaire de la CEDEAO : Les chefs d'État annoncent des sanctions individuelles contre les dirigeants militaires au Mali et en Guinée.


En attendant le communiqué final, les premières informations du sommet extraordinaire des chefs d'État de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) à Accra commencent à tomber.

Les chefs d'États ont pris comme décision le durcissement des sanctions individuelles contre des dirigeants maliens et guinéens.  

Selon les envoyés spéciaux des médias a Accra, le gouvernement de transition malien dans une lettre adressée au Chefs d'États, annonce son incompétence à respecter la date échue pour l'organisation des élections présidentielles et législatives en février 2022.
Nous y reviendrons !
Dimanche 7 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :