« Simb »mortel : trois individus déférés au parquet


« Simb »mortel : trois individus déférés au parquet
Dans la journée d’hier, la gendarmerie de Keur Massar a déféré devant le Procureur de la République trois individus qui auraient pris part à l’incendie volontaire provoqué dans la maison de Tapha Aw, peu de temps après le drame. En effet, informé de la mort de Bacary Diédhiou, un groupe de personnes s’est rendu au domicile du maire de la localité, Moustapha Mbengue pour y saccager des biens, dont un véhicule avant de poursuivre leur expédition punitive chez le jeune mécanicien en y mettant le feu. Un geste extrémiste que les mis en cause doivent regretter puisqu’il est établi que Tapha Aw n’a pas porté le coup fatal. Au cours de l’enquête, les gendarmes ont aussi interpellé trois autres personnes dont une femme et un homme d’un âge avancé, ainsi qu’un jeune homme. Il leur est reproché la complicité de meurtre et le recel de meurtrier. Les investigations se poursuivent en vue d’autres interpellations. Pour rappel, tout est parti d’un affrontement entre deux camps. Le premier était composé de joueurs de football qui s’activaient sur un terrain, le second d’un groupe de faux lions, communément appelé « Simb Gaindé » qui faisait une prestation. Provocateurs, les faux lions faisaient des irruptions sur le terrain, ce qui avait fini par énerver les joueurs. S’en est suivi un échange de propos aigres-doux puis une bagarre. Pour calmer les esprits, Bacary Diédhiou est intervenu. Il a été poignardé au dos. Evacué à Keur Massar, il n’a pas pu recevoir les soins nécessaires faute d’un plateau technique adéquat. Transféré à Thiaroye, le mécanicien a fini par succomber à ses blessures. Sa mort a entraîné une vague de violences chez les riverains.
Mardi 9 Avril 2019
Dakar actu




Dans la même rubrique :