Saliou Ndiaye et Moustapha Diatta encourent 20 ans de travaux forcés


Poursuivi tous les deux pour actes de terrorisme par association de malfaiteurs, actes de terrorisme par menace ou complot, blanchiment de capitaux, financement du terrorisme et apologie du terrorisme, Moustapha Diatta et Saliou Ndiaye risquent 20 ans de travaux forcés. Tel est le souhait du procureur Aly Ciré Ndiaye qui a fait son réquisitoire dans le cadre du procès de l'Imam Ndao et Cie ce lundi 14 mai.
En revanche, le représentant du ministre public qui s'est adossé sur l'article 279 du code pénal, estime que les deux accusés ne sont coupables que des faits d'association de malfaiteurs en relation avec une activité terroriste pour et d'apologie et de financement du terrorisme.
Lundi 14 Mai 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :