SARAYA / Mamady Cissokho (APR) tire sur la Coalition DiomayePrésident : « Elle est composée d’adultes qui veulent utiliser des jeunes pour des règlements de comptes. C’est immoral !»


Le candidat de la coalition BBY, Amadou Bâ a été reçu avec les honneurs à Kédougou, dans le cadre de sa campagne électorale en vue de l’élection présidentielle de Mars. En tournée de mobilisation des militants, le HCCT et maire de Khossanto, Mamady Cissokho, a profité de l’occasion pour répondre aux attaques de l’opposition, notamment de la coalition DiomayePrésident et de ses souteneurs. Selon le maire de Khossanto, Bassirou Diomaye Faye et Ousmane Sonko, « sont mal placés pour parler de valeurs et de moralité aux jeunes. Regardez leur entourage. Vous avez des gens à qui Macky Sall a tout donné, des postes de ministre, des institutions, des directions… C’est parce que le président leur a retiré des privilèges qu’ils se sont tous rués vers un candidat de substitution pour solder leurs comptes avec Macky Sall. Si Mimi Touré avait été nommée présidente de l’assemblée nationale, elle serait aujourd’hui aux côtés de Amadou Ba. Si Mary Teuw Niane était resté ministre, il ne serait pas là où il est. Si et si et si …. Ces gens-là sont des contre-valeurs. Ce sont de mauvais exemples. Ce n’est pas l’intérêt du pays qui les intéresse, ils ne sont mus que par leurs propres intérêts. » Très en verve, le maire de Khossanto, dira comprendre que des jeunes veuillent le changement et qui se battent avec les moyens dont ils disposent pour y arriver, « mais je ne peux accepter que des adultes utilisent des jeunes pour des règlements de comptes politiques. C’est immoral. C’est de l’escroquerie politique. Ils pouvaient choisir d’autres candidats, mais ils n’ont choisi le candidat de Sonko, que parce qu’ils espèrent tous que ce dernier va gagner et accéder ainsi aux privilèges. C’est vraiment dommage ! » peste-t-il. En outre, le maire de Khossanto a invité les populations à faire attention à Habib Sy et à Cheikh Tidiane Dièye. Selon lui, “depuis que le monde est monde je n’ai jamais vu un candidat à la présidentielle demander publiquement de ne pas voter pour lui, mais plutôt pour un autre candidat. Ce n’est pas au Sénégalais à qui ils manquent de respect, mais plutôt à eux-mêmes.“
Pour finir, le responsable politique de l’APR dans le département de Saraya, invite les Sénégalais « à ne pas céder à la l’émotion. Quand c’est le cœur qui prend le dessus sur la raison, au finish c’est toujours une grande déception. Mais là, c’est l’avenir d’un pays qui est en jeu ! », a-t-il conclu.
Mardi 19 Mars 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :