Présidentielle 2024 : Pour éviter des soupçons de détournement de vote, "les militaires et paramilitaires vont voter en même temps que le reste de la population..."


Au scrutin inédit du 24 mars 2024, les forces de l'ordre devront aller voter en même temps que le reste de la population. Une décision prise à la suite de la récente modification du code électoral, d'après le journal l'Observateur. 
 
Un changement de plus pour une élection présidentielle au processus variable. À la date officielle du scrutin, se situant au jour du 24 mars 2024, les corps armés seront attendus autant que les civils dans les bureaux de vote pour trancher. Une circonstance inhabituelle qui prend forme après que le code électoral ait été rectifié.
 
En effet, il était de coutume que les hommes en uniforme effectuent leur devoir civique une semaine avant le reste de la population. De cette façon, ils pouvaient par la suite veiller à la sécurité des lieux de vote une fois que venait le tour des civils de s'adonner à la tâche. Cependant, dans la dernière version du code électoral de 2023, l'article R60 revient sur les modalités du vote des militaires : "Les membres des corps militaires et paramilitaires votent le même jour et dans les mêmes bureaux que les électeurs civils. Le vote peut se faire en tenue civile ou en uniforme. Les agents de sécurité préposés à la surveillance des lieux de vote et régulièrement inscrits sur les listes électorales sont autorisés à voter dans un des bureaux dont ils assurent la sécurité, sous présentation des pièces d'identification prévues à l'article L.78 du code électoral..."
 
Selon un membre de l'administration de la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA), cette rénovation du code électoral s'est particulièrement faite pour atténuer les suspicions habituelles visant les forces de l'ordre en période de vote. "...Il y avait des soupçons de détournement de vote des forces de sécurité en faveur du camp du pouvoir. Des accusations sans fondement. Pour éviter tout cela, il a été décidé que les militaires et paramilitaires vont voter en même temps que le reste de la population. Et ceux qui seront en service pourront voter là où ils se trouvent, grâce aux ordres de mission."
Mercredi 20 Mars 2024
Chancelle



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :