Présidentielle 2024 : Les leaders du FDPEI maintiennent le Front, adoptent des décisions individuelles et chargent le CC


Déboutés suite à leur recours auprès de la Cour Suprême, les candidats spoliés de la présidentielle du 24 Mars 2024 chargent le service informatique du Conseil Constitutionnel. 
Cheikh Tidiane Gadio et Cie accusent le CC d'avoir délibérément et sélectivement manipulé et saboté les parrainages de certains candidats. 
 
D'après eux, "des manquements graves en attestent largement, des preuves irréfutables sont disponibles et le Conseil Constitutionnel a tout validé. Sa détermination à maintenir le cap et sa volonté farouche de défendre l’indéfendable a éveillé plus que des soupçons allant jusqu’à des allégations graves de corruption." 
 
Malgré la bataille perdue, "les leaders du Front démocratique pour une élection inclusive ont unanimement décidé de maintenir le FRONT et de lui assigner la mission de poursuivre et d’élargir le combat pour la préservation de l’État de droit, de la démocratie et du droit à des élections inclusives au Sénégal", renseignent les membres dans un communiqué exploité par Dakaractu. 
 
Les leaders de FPDEI ont adopté des décisions individuelles par rapport à l'élection présidentielle, acceptées par le collectif. "Des discussions et échanges entre leaders du Front ont permis de constater que certains membres du Front ont décidé de boycotter cette élection entachée à leurs yeux de graves irrégularités et injustices. D’autres leaders du Front ont érigé en principe de ne jamais boycotter une élection quel que soit le caractère déplorable de son organisation. D’autres ont décidé de s’en limiter à une simple consigne de vote en direction de leurs militants ou sympathisants. D’autres enfin, ont décidé de collaborer avec une coalition pour peser sur le vote du 24 mars", révèle le document.

Ainsi, souligne le document, "le FRONT, respectueux du pluralisme des visions et des obédiences politiques en son sein, a décidé de reconnaître à chaque entité le droit de faire librement son choix. Toutefois, tous les leaders se sont engagés à l’unanimité à continuer de privilégier l’unité dans la lutte et de s’impliquer dans tout combat démocratique post 24 mars..."
Mercredi 20 Mars 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :